NOUVELLES

France - Le Paris SG doit se racheter, Lyon a un beau coup à jouer

23/11/2012 07:06 EST | Actualisé 23/01/2013 05:12 EST

Le Paris SG, relancé en Ligue des champions, doit faire oublier le naufrage contre Rennes réduit à 9 (défaite 2-1), en recevant samedi le relégable Troyes, tandis que Lyon, en tête, a un beau coup à jouer dimanche à Toulouse à l'occasion de la 14e journée du championnat de France de Ligue 1.

CRISE OU PAS CRISE ?

Crise ou pas crise à Paris ? C'est peut-être après le match de samedi que l'on saura vraiment où en est le Paris SG. Ibrahimovic et les siens se sont qualifiés mercredi pour les 8e de finale de la Ligue des champions en battant le Dynamo Kiev 2-0, mais leur première période a encore été très médiocre. En championnat de France, les Parisiens restent sur deux défaites au Parc des Princes et n'ont pris qu'un point en trois matches. Autant dire qu'un nouveau mauvais résultat serait très malvenu, surtout contre Troyes, 19e du classement et avant-dernière défense de Ligue 1.

LYON, LA SURPRISE DU CHEF ?

Et si Lyon créait la surprise au moment du titre honorifique de champion d'automne dans un mois ? Les joueurs de Rémi Garde ont pour eux un avantage de poids: un match en retard de la 10e journée contre un Marseille en très petite forme le 28 novembre. L'équipe lyonnaise présente une progression cohérente dans ce championnat, avec son mélange de joueurs expérimentés (Gomis, Lisandro), de joueurs sur lesquels personne ne comptait (Malbranque, Gourcuff) et de petits jeunes qui montent (Lacazette, Umtiti). Toulouse, son adversaire, est navrant: 2e de Ligue 1 il y a un mois, les jeunes joueurs du TFC ont craqué nerveusement, perdant trois matches de championnat d'affilée.

CHAMPION AUX ABOIS

Le temps presse pour Montpellier. Cela fait un mois que le champion en titre n'a plus gagné en championnat (3-1 à domicile contre Nice le 27 octobre). Le mois de novembre a jusqu'ici été bien triste, entre trois nuls en Ligue 1 et deux défaites en Ligue des champions qui ont mis à fin à l'aventure de Montpellier en Europe, que ce soit en Ligue des chamions et en Europa League. Pour ne rien arranger, Jeunechamp a été suspendu à titre conservatoire pour avoir frappé un journaliste le week-end dernier. A Bordeaux, c'est le contraire: Les Girondins n'ont plus perdu en Ligue 1 depuis un mois (3-1 à Bastia le 28 octobre). Sans star et sans faire de bruit médiatiquement, les Bordelais, tirés par leur homme en forme Gouffran, viennent également de se qualifier pour les 16e de finale de l'Europa League.

OM EN PÉRIL

L'OM est en péril. Elie Baup a beau retourner le problème dans tous les sens: son effectif est trop juste pour compenser les blessures (Gignac, Rémy, Morel) et suspension (Lucas Mendes exclu le week-end dernier). Valbuena pourrait sortir de l'infirmerie. A Lille, Rudi Garcia a plus de marge de manoeuvre: les petits jeunes qu'il a lancés en Ligue des champions cette semaine (victoire pour rien 2 à 0 sur la pelouse de BATE Borisov) ont montré des choses intéressantes. Ils ont été plus agréables à regarder en tout cas que d'autres joueurs installés et manquant cruellement d'envie de jouer lors de la déroute à Lorient vendredi dernier (2-0).

Le programme:

Joué vendredi: Saint-Etienne - Valenciennes

Samedi:

(16h00 GMT) Paris SG - Troyes

(19h00 GMT) Nancy - AC Ajaccio

Sochaux - Nice

Bastia - Lorient

Reims - Brest

Rennes - Evian/Thonon

Dimanche:

(13h00 GMT) Montpellier - Bordeaux

(16h00 GMT) Toulouse - Lyon

(20h00 GMT) Marseille - Lille

Classement: Pts J G N P bp bc dif

1. Lyon 25 12 7 4 1 23 11 12

2. Bordeaux 24 13 6 6 1 18 10 8

3. Paris SG 23 13 6 5 2 19 10 9

4. Marseille 23 12 7 2 3 16 11 5

5. Saint-Etienne 22 13 6 4 3 23 10 13

6. Valenciennes 22 13 6 4 3 27 15 12

7. Rennes 22 13 7 1 5 18 16 2

8. Lille 20 13 5 5 3 16 14 2

9. Toulouse 19 13 5 4 4 20 16 4

10. Lorient 18 13 4 6 3 21 25 -4

11. Nice 16 13 3 7 3 18 19 -1

12. Brest 16 13 5 1 7 14 18 -4

13. Reims 15 13 4 3 6 13 14 -1

14. Montpellier 14 13 3 5 5 18 18 0

15. Ajaccio 14 13 4 4 5 14 18 -4

16. Sochaux 14 13 4 2 7 13 19 -6

17. Bastia 14 13 4 2 7 19 32 -13

18. Evian/Thonon 12 13 3 3 7 15 22 -7

19. Troyes 8 13 1 5 7 14 25 -11

20. Nancy 6 13 1 3 9 8 24 -16

NDLR : Ajaccio a été pénalisé de 2 points (plus 1 avec sursis) en raison des incidents survenus à la fin du match contre Lyon, le 13 mai dernier.

pgr-stt/eb

PLUS:afp