NOUVELLES

USA: L'homme accusé d'avoir tué et fait cuire sa femme plaide non coupable

22/11/2012 10:25 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

VISTA, États-Unis - Un homme de 68 ans a plaidé mercredi soir non coupable du meurtre de sa femme, dont la police avait retrouvé la tête au frigidaire et des parties du corps en train de cuire sur la gazinière de leur maison d'Oceanside, en Californie, rapporte le San Diego Union-Tribune.

La police est intervenue après les plaintes des voisins de Frederick Heng, qui avaient déclaré qu'une odeur infecte provenait de la maison du couple vendredi dernier. Un agent de police s'est introduit par la fenêtre dans le deux-pièces du bungalow du ménage, avant de faire la macabre découverte.

Il a trouvé trois casseroles remplies de ce qu'il croyait être de la viande, mais qui c'est avéré être des morceaux de la victime en train de cuire sur les fourneaux de la maison.

De nombreux morceaux d'os récemment coupés ont par ailleurs été retrouvés dans la maison, a déclaré la substitut du procureur du district, Katherine Flaherty. Un hachoir à viande, un couteau à désosser et d'autres ustensiles coupants ont également été retrouvés dans le logement.

Anna Faris, âgée de 73 ans, aurait été tuée pendant le mois de novembre. Les autorités n'ont pas encore déterminé les causes de sa mort, la substitut du procureur Katherine Flaherty ayant précisé ne pas avoir de preuve de cannibalisme.

Frederick Hengl, qui paraissait frêle lors de son audition, a été incarcéré avec une caution fixée à cinq millions $ US. Son avocat a demandé à ce qu'il reçoive une attention médicale, selon le journal de San Diego.

PLUS:pc