NOUVELLES

Une homme ayant abattu des chiens est condamné à trois ans de probation

22/11/2012 09:59 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

VANCOUVER - Un homme ayant plaidé coupable pour le massacre de plusieurs chiens de traîneau ne se retrouvera pas derrière les barreaux.

La Cour suprême de la Colombie-Britannique a plutôt accordé à Robert Fawcett une sentence de trois ans de probation pour avoir provoqué de la douleur inutile et fait souffrir neuf chiens de traîneau dans un abattoir près de Whistler après que son entreprise eut subi une baisse de régime après les Jeux olympiques de Vancouver.

Des preuves dévastatrices ont été démontrées en cour lors de l'audience de détermination de la peine de Fawcett, jeudi, expliquant pourquoi il a eu l'impression qu'il était nécessaire de tuer les chiens.

Son avocat, Greg Diamond, a lu une déclaration de Fawcett disant qu'une partie de lui est décédée avec les animaux, qu'ils voyaient comme ses animaux de compagnie.

La Couronne et la défense se sont entendues sur le fait qu'une probation était la peine appropriée. La représentante de la Couronne Nicole Gregoire a mentionné que Fawcett a reçu des menaces de mort, a forcé sa femme et son jeune enfant à se cacher et a été mentalement affecté.

Les horribles incidents ont éclaté au grand jour en janvier 2011 après qu'une demande d'indemnisation d'un travailleur pour état de stress post-traumatique eut été rendue publique.

PLUS:pc