NOUVELLES

RDC : l'armée chasse les rebelles de Sake

22/11/2012 03:25 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

À peine 24 heures après être tombée sous le contrôle des rebelles du M23, la ville de Sake dans la République démocratique du Congo est réinvestie par l'armée. C'est ce qu'a affirmé jeudi le ministre de l'Information de la RDC, Lambert Mende.

La ville de Sake est située à 25 km à l'ouest de Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, sur une route stratégique menant à Bukavu en longeant la rive congolaise du lac Kivu.

Goma demeure toujours entre les mains des rebelles.

Selon le Bureau des Nations Unies pour la coordination des affaires humanitaires (OCHA), il y a désormais 140 000 personnes déplacées dans la région en raison des combats.

Les rebelles du M23 accusent le gouvernement de Kinshasa de ne pas appliquer les clauses d'un accord de paix datant de mars 2009, qui prévoyaient l'intégration de rebelles dans l'armée.

Malgré les appels du président congolais Joseph Kabila et de ses homologues rwandais Paul Kagame et ougandais Yoweri Museveni, les rebelles refusent de se retirer de Goma et promettent de poursuivre leur offensive jusqu'à ce que le président Kabila accepte de négocier.

Le président Kabila a promis d'examiner les revendications des rebelles.

La journaliste Sophie Langlois rend compte de la situation dans la région des Grands Lacs.

PLUS: