NOUVELLES

Les journalistes italiens appelés à observer une grève nationale lundi

22/11/2012 05:02 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

MILAN - Le principal syndicat de journalistes italiens appelle à une grève nationale lundi pour protester contre une proposition de loi qui prévoit des peines de prison pour les journalistes accusés de diffamation, tout en réduisant la peine imposée aux rédacteurs en chef concernés.

La Fédération nationale de la presse italienne dénonce une atteinte à la liberté d'expression. La grève touchera les radios, les télévisions, les journaux et les agences de presse.

Le Sénat italien doit voter lundi une mesure qui prévoit jusqu'à un an de prison pour les journalistes reconnus coupables de diffamation, et une amende de 50 000 euros (63 800 $ CAN) pour les rédacteurs en chef concernés. Le syndicat réclame que la peine soit la même pour les deux postes.

Le Parlement entend modifier la loi après qu'un rédacteur en chef d'un journal conservateur eut été condamné à 14 mois de prison pour diffamation. L'affaire avait été dénoncée par Reporters

PLUS:pc