NOUVELLES

Grogne en Suisse contre les allègements fiscaux aux millionnaires étrangers

22/11/2012 06:00 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

GENÈVE - Des politiciens socialistes et des syndicats suisses ont fait en sorte de soumettre à la consultation populaire les allègements fiscaux accordés aux millionnaires étrangers dans ce pays.

Ces allègements mis en place il y a 150 ans ont contribué à attirer des étrangers tels que le fondateur de Ikea Ingvar Kamprad, le champion de Formule Un Michael Schumacher et les vedettes pop Tina Turner, Phil Collins et Shania Twain.

Le gouvernement suisse a indiqué jeudi qu'une pétition sur cet enjeu avait récolté 103 353 signatures, un nombre suffisant pour obtenir un débat parlementaire ainsi qu'un référendum national dans les prochaines années.

Déjà, quatre des 26 cantons du pays, ou États, ont décidé d'éliminer les allègements fiscaux permettant aux riches de payer un montant fixe et éviter l'impôt sur le revenu.

Cela insuffle un certain élan aux économies locales et aux banques, mais créé du ressentiment parmi les gens ordinaires qui paient plus d'impôts que les riches célébrités.

Plus de 5000 étrangers profitent de ces allègements fiscaux.

PLUS:pc