NOUVELLES

GP du Brésil - Duel Vettel - Alonso: Les huit moments-clés de la saison

22/11/2012 09:51 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

Sébastian Vettel (Red Bull) et Fernando Alonso (Ferrari), séparés par 13 points en tête du Championnat, ont surmonté hauts et bas, avant de se disputer le titre, lors du dernier Grand Prix de la saison, dimanche au Brésil.

GP de Malaisie, Sepang, 25 mars:

Superbe victoire d'Alonso, parti 8e, au terme d'une course à suspense, neutralisée puis interrompue pendant une heure à cause d'un gros orage. L'Espagnol passe en tête du championnat. Vettel termine 11e, hors des points, et donc furieux, au terme d'une course ratée.

Alonso 35 pts - Vettel 18 pts (6e)

GP d'Europe, Valencia (Espagne), 24 juin:

Nouvelle victoire d'Alonso, parti de la 11e place sur la grille, devant son public, grâce aussi et surtout à la panne d'alternateur sur le moteur Renault de Vettel, au 33e tour, après une longue neutralisation, alors qu'il menait depuis le départ qu'il avait pris en pole position. La réussite est avec Alonso.

Alonso 111 - Vettel 85 (4e)

GP d'Allemagne, Hockenheim, 22 juillet:

Parti en pole position, Alonso mène pendant 64 tours sur 67 et remporte sa 3e victoire de la saison. Vettel, qui a mené pendant deux tours, termine 2e sur la piste mais 5e au final, suite à une pénalité de 20 secondes pour dépassement litigieux sur Button (McLaren). Journée noire pour l'Allemand, devant son public, qui compte 44 points de retard sur l'Espagnol.

Alonso 154 - Vettel 110 (3e)

GP de Belgique, Spa-Francorchamps, 2 septembre:

Carambolage au départ, provoqué par Grosjean (Lotus), avec comme principal éliminé Alonso, sur un circuit où ses qualités de pilote auraient sûrement fait des miracles. Vettel, parti 10e, termine 2e derrière Button (McLaren), grâce à une stratégie à un arrêt, et marque 18 points très précieux.

Alonso 164 - Vettel 140 (2e)

GP d'Italie, Monza, 9 septembre:

Hamilton (McLaren) fait une course parfaite et Vettel abandonne, suite à sa deuxième panne d'alternateur de la saison, ce qui fait bien les affaires d'Alonso, troisième derrière Hamilton et Pérez (Sauber). L'espoir demeure chez les "tifosi".

Alonso 179 - Vettel 140 (4e)

GP du Japon, Suzuka, 7 octobre:

Alonso est éliminé dès le départ à la suite d'un petit accrochage avec Räikkönen (Lotus), dont l'aileron avant crève un pneu arrière de sa Ferrari. Vettel gagne en menant de bout en bout et revient à quatre points. L'inquiétude grandit au sein de la Scuderia.

Alonso 194 - Vettel 190 (2e)

GP de Corée du Sud, 14 octobre:

Nouvelle course parfaite de Vettel, qui mène de bout en bout et remporte sa 25e victoire en F1, ce qui lui permet de prendre les commandes à Alonso, 3e derrière les deux pilotes Red Bull, intouchables. Le championnat a basculé.

Vettel 215 - Alonso 209 (2e)

GP d'Abou Dhabi, 5 novembre:

Pénalisé pour une quantité d'essence insuffisante dans son réservoir à la fin des qualifications, Vettel part 24e et dernier, des stands, et remonte jusqu'à la 3e place finale, derrière Räikkönen, le vainqueur, et Alonso, qui ne lui reprend donc que trois points au classement. Le pilote Ferrari espérait bien profiter de cette pénalité, mais le talent d'un Vettel déchaîné, associé à deux neutralisations ayant réduit les écarts, lui permettent de rester en tête.

Vettel 255 - Alonso 245 (2e)

dlo/bm

PLUS:afp