NOUVELLES

Euro-2012 - La France continue sur la lancée des JO de Londres

22/11/2012 02:33 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

La France, surfant sur l'euphorie des jeux Olympiques de Londres, a animé jeudi la 1re journée de l'Euro-2012 en petit bassin de natation, qu'elle organise à Chartres.

Première nation européenne aux JO, avec sept médailles dont quatre d'or, devancée seulement par les Etats-Unis et la Chine, la France a continué sur sa lancée à Chartres, en s'offrant trois titres.

Elle mène ainsi le tableau des médailles, avec six médailles, devant la Hongrie, trois titres également mais seulement cinq médailles.

Les deux jeunes superstars françaises, Yannick Agnel et Florent Manaudou, ont donné l'exemple. Agnel, champion olympique du 200 m nage libre, s'est baladé sur 400 m libre, et Manaudou, sacré à Londres sur 50 m libre, s'est adjugé deux titres en dix minutes, sur 50 m libre et avec le relais 4x50 m 4 nages.

A la recherche d'un triplé (100 m, 200 m, 400 m libre) à Chartres, Agnel, 20 ans, a survolé sa course. En 3 min 37 sec 54, il a rejeté à plusieurs longueurs ses plus proches poursuivants, les Italiens Gabriele Detti (3:41.66) et Andrea D'Arrigo (3:42.32).

Manaudou, 22 ans, s'est d'abord imposé sur 50 m libre en 20 sec 70, devançant le Russe Vladimir Morozov (20.89). Puis il a enchaîné sur le relais, avec lequel il a également devancé en 1 min 32 sec 35 la Russie.

L'autre vedette du jour a été Katinka Hosszu. La Hongroise, qui a remporté deux semaines plus tôt la Coupe du monde en petit bassin, a obtenu deux titres, sur le 200 m 4 nages (2:05.78) et le 200 m papillon (dans exactement le même temps).

La Hongrie a aussi pu compter sur l'éternel Laszlo Cseh, vainqueur du 200 m 4 nages (1:52.74) devant le Français Jérémy Stravius.

sc-cyb/bm

PLUS:afp