NOUVELLES

Affrontements entre rebelles syriens et militants kurdes

22/11/2012 10:36 EST | Actualisé 22/01/2013 05:12 EST

Des rebelles syriens ont affronté jeudi des militants kurdes dans l'est du pays, près de la frontière irakienne.

Cette bataille a opposé pour la première fois des rebelles islamistes du Front Al-Nosra et Ghouraba Al-Cham et des membres de la branche syrienne du Parti des travailleurs du Kurdistan (PKK) dans la ville de ras Al-Aïn.

Ghouraba Al-Cham s'en prend à la branche syrienne du PKK qui est accusé de faire le jeu du régime syrien, dont les troupes se sont retirées de plusieurs localités de la région tombées de fait aux mains des Kurdes.

Le nord et le nord-est abritent la plupart des deux millions de Kurdes de Syrie, dont les milices indépendantes sont parfois hostiles à la rébellion.

La Turquie avait accusé le régime syrien d'avoir « confié » des zones du nord à la branche syrienne du PKK. Ankara estime l'installation de ce parti près de sa frontière comme « dirigée contre » elle.

Mayadine conquise

Par ailleurs, les rebelles ont pris le contrôle de Mayadine, l'une des dernières villes de la province de Deir Ezzor aux mains du régime de Bachar Al-Assad.

 Après 20 jours et 44 martyrs, la base militaire de Mayadine est tombée. Tout le secteur rural qui va de la frontière irakienne, le long de l'Euphrate, à la ville de Deïr Ezzor est désormais aux mains des insurgés », a déclaré Abou Laïla, membre du Conseil révolutionnaire militaire de la province.

Dans la région de Damas, les combats se poursuivent toujours.

Selon le quotidien du parti Baas au pouvoir, « l'opération de purge de la région de Damas est entrée quasiment dans son étape finale grâce à l'élimination de dizaines de terroristes dans la Ghouta orientale ».

Cette région de vergers est la principale base arrière des rebelles qui cherchent à prendre Damas, la place forte du régime.

PLUS: