NOUVELLES

Un tremblement de terre de magnitude 5,9 frappe le Chili, aucun dommage rapporté

21/11/2012 09:44 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

SANTIAGO, Chili - Un tremblement de terre d'une magnitude de 5,9 sur l'échelle de Richter a frappé le centre du Chili, mercredi, faisant trembler des édifices à bureaux de la capitale pendant près d'une minute, mais les autorités ont indiqué qu'aucun dommage n'avait été rapporté et que les risques de tsunami étaient nuls.

Selon le Centre d'études géologiques des États-Unis (USGS), l'épicentre se trouvait à 59 kilomètres au sud-ouest de la ville portuaire de San Antonio, au Chili. Le tremblement de terre a débuté à 18 h 36, heure locale. Le USGS a d'abord indiqué qu'il s'agissait d'un tremblement de terre de magnitude 6,1, avant de se raviser à la baisse.

Les édifices ont oscillé à Santiago et des personnes se sont enfuies dans les rues, craignant le pire. Le bureau des services d'urgence du Chili a noté qu'aucun dommage aux infrastructures n'a été immédiatement rapporté.

Le USGS a rapporté deux autres secousses de magnitudes 5,1 et 5,2 près de San Antonio, mercredi.

Le Chili est souvent victime de tremblements de terre et les citoyens ont gardé de mauvais souvenirs d'autres séismes ayant provoqué de sévères dommages.

En 2010, un tremblement de terre de magnitude 8,8, l'un des plus forts enregistrés, et le tsunami qu'il avait provoqué avaient tué 551 personnes, détruit 220 000 maisons et ravagé la rive et les complexes hôteliers sur le littoral de l'océan. La catastrophe naturelle avait coûté 30 milliards $ au Chili, ou 18 pour cent de son produit intérieur brut annuel.

PLUS:pc