NOUVELLES

Obama offre le pardon à deux dindes en prévision de l'Action de grâces

21/11/2012 10:01 EST | Actualisé 21/01/2013 05:12 EST

WASHINGTON - Le président des États-Unis Barack Obama a offert le pardon à deux dindes, mercredi lors d'une tradition annuelle à la Maison-Blanche, ajoutant qu'il voulait leur offrir une deuxième chance avant l'Action de grâces américaine.

Cobbler, la nouvelle dinde nationale, et son remplaçant, Gobbler, ont reçu cet honneur de la part du président, tout souriant après avoir été réélu pour un deuxième terme, plus tôt en novembre.

M. Obama a noté que Cobbler et Gobbler avaient été choisies par le peuple américain, qui a voté pour la dinde nationale de l'Action de grâce sur la page Facebook de la Maison-Blanche.

Accompagné de ses filles Sasha et Malia, M. Obama a agité sa main devant Cobbler dans un mouvement vaguement religieux, puis a ri alors que l'oiseau s'est mis à glouglouter bruyamment. M. Obama et Sasha ont caressé la dinde. Malia ne l'a pas fait.

Les dindes de 18 kilogrammes, âgées de 19 semaines, proviennent de la Virginie. Elles vont maintenant vivre au George Washington's Mount Vernon Estate, en compagnie des dindes graciées l'an dernier, Liberty et Peace.

Sur une note plus sérieuse, M. Obama a demandé aux Américains de se rappeler de ceux qui ont perdu leurs maisons, leurs biens et leurs proches lors du passage de la tempête Sandy dans le nord-est du pays. M. Obama, qui s'est rendu à New York et au New Jersey après la tempête, a dit que malgré la destruction causée par la tempête, les gens avaient gardé le moral.

La tradition d'offrir le pardon à une dinde à la Maison-Blanche lors de l'Action de grâces a débuté en 1963 pendant la présidence de John F. Kennedy.

PLUS:pc