Huffpost Canada Quebec qc

30 ans du Club Soda : un cocktail lance les festivités

Publication: Mis à jour:
Quelques propriétaires du Club Soda au fil des ans : Yves Moquin, Michel Sabourin, Rubin Fogel, André Gagnon et Martin Després. (Crédit photo: Marie-Josée Riy / Huffington Post Québec)
Quelques propriétaires du Club Soda au fil des ans : Yves Moquin, Michel Sabourin, Rubin Fogel, André Gagnon et Martin Després. (Crédit photo: Marie-Josée Riy / Huffington Post Québec)

Les célébrations entourant le 30e anniversaire du Club Soda ont été lancées lundi, alors que plusieurs représentants de l'industrie de la musique et de l'humour ont levé leur verre à la longévité de la petite salle de spectacles, à l'occasion d'un cocktail privé, réunissant exclusivement des invités triés sur le volet.

C'est le 19 novembre 1982, à 18h30 tapantes, que le Club Soda, alors situé sur l'Avenue du Parc, ouvrait ses portes pour la première fois. C'est au chanteur Boule Noire qu'était revenu l'honneur d'inaugurer le lieu, qui a par la suite déménagé sur le boulevard Saint-Laurent en 1999.

Lundi, c'est donc trois décennies, jour pour jour, après ce moment important, qu'artistes, techniciens, gérants et autres visages marquants de la culture d'ici ont festoyé et se sont remémoré de bons souvenirs. La directrice de l'École nationale de l'humour, Louise Richer, l'humoriste Nabila Ben Youssef et le couple Jérôme Charlebois - Ingrid Falaise étaient notamment de la partie. Au programme de la soirée figuraient la présentation d'un montage d'images du Club Soda à travers les âges, une performance de la LNI, une prestation de la rockeuse Marjo et un DJ Set pour clore l'événement.

« Cette soirée se veut plus amicale qu'autre chose, a précisé Michel Sabourin, copropriétaire de l'endroit avec Rubin Fogel depuis 1985. On aurait aimé en faire beaucoup plus, mais nos moyens sont limités. C'est donc un beau prétexte pour réunir les gens qui ont travaillé au Club Soda et les artistes qui s'y sont produits. »

Interrogé à savoir quels ont été les faits saillants les plus mémorables dans l'histoire de l'établissement, Monsieur Sabourin s'est montré incapable de tous les nommer.

« Il y en a tellement, a soufflé l'homme avec émotion. En 30 ans, on a proposé 6000 spectacles. J'espère qu'à chacun d'eux, pour le public qui y a assisté, c'était un événement marquant. Ce que je retiens des débuts, ce sont les Lundis des Ha! Ha!, les Daniel Lemire, André-Philippe Gagnon, Rock et Belles Oreilles et le Groupe sanguin, qui est monté sur scène pendant 90 soirs consécutifs dans l'ancien Club Soda. Il y a ensuite eu la vague New Wave britannique puis, dans les années 1990, les chansonniers québécois comme Jean Leloup et Daniel Bélanger, et aussi Les Colocs, qui ont joué tous les vendredis soirs, à minuit, pendant deux mois. »

Michel Sabourin a aussi exprimé, à voix haute, le souhait de voir encore davantage de Québécois converger vers le Club Soda et le Quartier des spectacles dans l'avenir, afin de bonifier l'offre et la quantité de productions locales qui y seront déclinées.

Deux autres rassemblements sont prévus pour souligner les 30 ans du Club Soda. Le 3 décembre, le collectif Je suis né un lundi... au Club Soda, mettant en vedette Normand Brathwaite, Michel Courtemanche, Lise Dion, André-Philippe Gagnon, Rémy Girard, Bruno Landry, Stéphane Laporte, Claude Meunier et plusieurs autres, nous fera revivre l'époque des Lundis des Ha! Ha! et des Lundis Juste pour rire. Le gala-hommage sera animé par Michel Barrette et mis en scène par Louis Saïa. Puis, le 8 décembre, le Party du 30e, qui démarrera à 23h, attirera sans doute une jeune clientèle avec ses DJ qui se relaieront derrière les tables tournantes. Yann Perreau, Stefie Shock et Poirier prendront part à la fête, au cours de laquelle les tarifs de 1982 s'appliqueront sur l'entrée et les consommations.

Pour se procurer des billets pour l'un ou l'autre de ces rendez-vous, on consulte le www.clubsoda.ca ou on téléphone au (514)286-1010.

Filed by Myriam Lefebvre