Après le virus H1N1, voici le H5N1

Publication: Mis à jour:
H1N1
Alamy

(bum) Santelog.com rapporte que le H5N1 est en développement depuis le début de l'année.
Vous vous souvenez sans doute de cette panique générale qui s'était emparée de plusieurs régions du monde lors de la pandémie de SRAS (syndrome respiratoire aigu sévère) il y a quelques années.

Heureusement, les impacts du virus se sont avérés moins dévastateurs que ce que les autorités craignaient, mais de nouveaux rapports indiquent que nous ne sommes peut-être pas encore tout à fait à l'abri.

C'est le chercheur Ron Fouchier qui fait ce constat, annonçant même l'arrivée de nouveaux coronavirus à l'image du fameux SRAS. En effet, Santelog.com rapporte que le H5N1 est en développement depuis le début de l'année et qu'il s'avère différent de tout ce que l'homme a connu jusqu'à présent, malgré ses ressemblances avec le H1N1.

Cependant, Fouchier aurait réussi à trouver la source de cette nouvelle menace, un pas important dans l'application de systèmes de prévention ou pour la création d'un antidote efficace.

Il apparaît que cette nouvelle version nous viendrait de chauves-souris asiatiques, selon ce qu'il publiait dans la revue American Society for Microbiology, et ses composantes la différencieraient des autres coronavirus connus.

Le chercheur semble avoir bon espoir de pouvoir élaborer un vaccin pour contrer une nouvelle pandémie, mais appelle la population à la prudence.