Huffpost Canada Quebec qc

Nicolas Marceau garde le cap sur l'équilibre budgétaire

Publication: Mis à jour:
NICOLAS MARCEAU
Presse canadienne

Le ministre des Finances du Québec, Nicolas Marceau, respecte l'engagement de son parti de renouer avec l'équilibre budgétaire en 2013-2014, mais certaines promesses faites par le Parti québécois (PQ) lors de la campagne électorale sont abandonnées et les contribuables devront composer avec des hausses de taxes et de tarifs.

Tout sur le premier budget Marceau

L'opposition est déçue par le budget Marceau.

Les réactions au budget sur Twitter

Réactions contrastées des intervenants socio-économiques

Dès mercredi, les cigarettes et l'alcool sont taxés davantage, soit 50 ¢ sur un paquet de cigarettes et 0,72 ¢ pour une caisse de 24 bières notamment. Le ministre Marceau a d'ailleurs confirmé les changements déjà annoncés pour rendre la taxe santé progressive alors que le PQ avait promis de l'éliminer.

De plus, les tarifs d'électricité augmenteront (d'ici cinq ans environ 120 $ de plus pour une maison de taille moyenne chaque année) contrairement à l'engagement du gouvernement. C'est toutefois moins que ce que prévoit le précédent gouvernement Bachand, qui avait annoncé une hausse de 20 % sur cinq ans.

Pour justifier ces changements de position, le ministre Marceau a rappelé que sa marge de manoeuvre était limitée dans ce « budget d'austérité » puisque les revenus de la province étaient plus faibles que prévu, en raison du ralentissement économique, et que les dépenses étaient plus élevées, avec des dépassements de coûts. Le ministre des Finances devait trouver 1,6 milliard de dollars. Malgré tout, la volonté de revenir au déficit zéro reste.

Les revenus seront égaux aux dépenses de la province en 2013-2014 à 72,8 milliards de dollars. Toutefois, Québec devra modifier la Loi sur l'équilibre budgétaire pour exclure une perte comptable de 1,8 milliard de dollars pour 2012-2013 en lien avec la fermeture déjà annoncée de la centrale nucléaire Gentilly-2.

Pour atteindre l'équilibre budgétaire, le gouvernement prévoit d'ailleurs mettre à contribution les sociétés d'État, dont Hydro-Québec, qui éliminera 2000 postes par attrition en 2013, et les commissions scolaires recevront 150 millions de dollars par an en moins.

L'objectif du gouvernement est de « mieux gérer pour mieux choisir », a indiqué le président du Conseil du Trésor, Stéphane Bédard, en point de presse. Il a répété que son gouvernement voulait mieux contrôler les dépenses que l'administration précédente, surtout celles des infrastructures.

Pour les familles

Parmi les nouvelles mesures annoncées qui auront un impact sur les contribuables, Québec met en place un crédit d'impôt remboursable de 20 % des frais pour les activités physiques, artistiques et culturelles des enfants de 6 à 16 ans pour un maximum de 100 $ par enfants d'ici 2017.

Le budget prévoit également la création de 28 000 nouvelles places dans les garderies à 7 $ d'ici 2016-2017.

Vers une hausse des redevances minières

« On va changer le régime des redevances minières au cours des prochains mois », a confirmé Nicolas Marceau. Le PQ avait promis de hausser les redevances en campagne électorale. L'échéancier était trop serré, a expliqué le ministre des Finances, pour en tenir compte dans le budget 2013-2014.

M. Marceau a assuré qu'il était possible de mettre en place le nouveau régime sans avoir à représenter un budget.

Stimuler l'économie

« Nous souhaitons stimuler l'investissement privé pour soutenir l'enrichissement des Québécois », a déclaré le ministre Marceau. Le budget prévoit notamment la mise en place d'un congé fiscal sur 10 ans pour des projets privés de plus de 300 millions de dollars, notamment pour le secteur manufacturier. La création de la Banque économique du Québec a notamment été confirmée.

Pour plus de détails, visitez notre dossier sur le premier budget Marceau.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Close
Assemblée nationale
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction

Sur le web

Budget Marceau: les contribuables ont «déjà fait un très gros effort ...

Budget - Marceau promet une gestion des dépenses «serrée» | Le ...

Budget Marceau : le maire Labeaume est inquiet | Québec | Radio ...

Budget Marceau : la Gaspésie précise ses attentes - Radio-Canada.ca

Budget Marceau : les mines retiennent leur souffle

Nicolas Marceau garde le cap sur l'équilibre budgétaire.

Budget Marceau: Indexation des prix d'Hydro ?

Budget Marceau: l'opposition pose ses conditions

La CAQ pose quatre conditions pour adopter le budget Marceau