Magasinage de Noël et du temps des Fêtes: les Canadiens prévoient magasiner en ligne et de limiter leurs budgets (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
MAGASINAGE NOEL
On magasine en ligne! | Alamy

TORONTO - Avec l'arrivée de la période des Fêtes viennent les prévisions des habitudes d'achat des consommateurs et cette année, il semble que les Canadiens aient l'intention de profiter des raccourcis que leur offrent les nouvelles technologies.

Parmi les Canadiens qui prévoient acheter des cadeaux pour les Fêtes, près de la moitié (45 pour cent) comptent utiliser leur appareil mobile et Internet pour faire une partie ou la totalité de leurs achats de cadeaux cette année, selon un sondage commandité par eBay Canada auprès de 1005 Canadiens de 18 ans ou plus.

De ce nombre, 40 pour cent ont dit de ce type d'achat qu'il était plus commode, tandis que 34 pour cent ont indiqué vouloir éviter les désagréments en magasin. Quelque 19 pour cent des répondants ont évoqué l'économie de temps pour justifier leur choix, et 7 pour cent d'entre eux ont mentionné le désir d'économiser de l'argent de cette façon.

Selon la directrice d'eBay Canada, Andrea Stairs, les Canadiens «se tournent de plus en plus vers leurs appareils mobiles pour résoudre leur dilemme» pendant la période des Fêtes. Elle indique également qu'au cours des deux dernières années, la société qu'elle dirige a vu la valeur des transactions eBay par appareils mobiles passer de 2 milliards $ à 10 milliards $ à l'échelle mondiale.

Le sondage, réalisé en ligne par Vision Critical le 9 novembre, compte une marge d'erreur de plus ou moins 3,1 points, 19 fois sur 20.

Chez Visa Canada, on prévoit que 44 pour cent des acheteurs en ligne canadiens profiteront des aubaines des «vendredi noir et cyber lundi» américains — qui suivront le congé du Thanksgiving la semaine prochaine —, une augmentation de 10 pour cent par rapport à 2011.

Selon Ann-Marie McIntosh, chef des solutions et des partenariats stratégiques chez Visa Canada, le vendredi noir et le cyber lundi sont «deux des plus importants jours d'achat aux États-Unis et marquent officieusement le début de la saison du magasinage des Fêtes».

Les résultats du sondage de Visa Canada mené auprès de 1134 adultes révèlent également que les Canadiens comptent dépenser en moyenne 220 $ en ligne cette année, comparativement à 262 $ en 2011. Ce sont les hommes qui dépenseront le plus, soit 235 $, les femmes tirant légèrement de l'arrière avec les 208 $ qu'elles prévoient dépenser. Les résidants de l'Ontario et des Prairies sont les régions où l'on prévoit le plus dépenser en ligne (237 $ et 232 $, respectivement), tandis que les répondants québécois, dont les dépenses sont évaluées à 184 $, sont ceux qui prévoient le moins dépenser pendant cette période.

Le coup de sonde indique qu'à 49 pour cent, les vêtements et les accessoires sont les articles les plus convoités par les acheteurs en ligne du vendredi noir et du cyber lundi, suivis de la musique ou des films (37 pour cent), des livres ou des livres électroniques (35 pour cent), des jouets (29 pour cent), des produits de santé et de beauté (20 pour cent), des ordinateurs ou accessoires informatiques (21 pour cent) et des autres appareils électroniques (25 pour cent).

Le plus récent indice RBC des perspectives de consommation au Canada révèle par ailleurs que les Canadiens prévoient réduire leurs dépenses de la période des Fêtes par rapport à l'an dernier.

Les Canadiens qui ont l'intention d'offrir des cadeaux souhaitent consacrer en moyenne 1182 $ à leurs dépenses des Fêtes, un montant qui comprend les cadeaux et les autres dépenses pour les décorations, le divertissement et les voyages, entre autres. Ce montant est de 6 pour cent inférieur à celui de l'an dernier, établi à 1251 $, mais près de celui de 2010, qui était de 1137 $.

En moyenne, les Canadiens prévoient dépenser 629 $ en cadeaux, un montant moins élevé que l'an dernier (640 $) et très près de celui de 2010 (624 $). Ils ont également l'intention de réduire considérablement leurs dépenses des Fêtes qui ne sont pas destinées à des cadeaux. Les Canadiens prévoient y consacrer en moyenne 553 $, un montant en baisse de 10 pour cent par rapport à l'an dernier, alors qu'il était de 612 $.

«Il est évident que les Canadiens se préoccupent de leurs finances et accordent une plus grande attention à leurs dépenses des Fêtes», a déclaré Chris McEachern, stratégiste des rôles en planification financière chez RBC Planification financière. Selon lui, la planification du magasinage des Fêtes est une stratégie «des plus efficaces».

«Établir un budget réaliste et faire le suivi de vos dépenses vous aidera à éviter la déprime d'après les Fêtes, quand le temps sera venu de régler les factures», propose-t-il.

Selon le sondage servant à établir l'Indice RBC des perspectives de consommation au Canada, plus de la moitié des Canadiens, soit 56 pour cent, ont l'intention de régler leurs dépenses des Fêtes au moyen de leurs économies, tandis que 24 pour cent des Canadiens comptent le faire au moyen de cartes de crédit. Près du quart (23 pour cent) affirment toutefois ne pas avoir pensé à la façon dont ils régleront ces dépenses.

«Que vous achetiez vos cadeaux en magasin ou en ligne, par carte de débit ou carte de crédit, savoir comment vous réglerez vos dépenses des Fêtes est essentiel si vous voulez éviter l'endettement et commencer la nouvelle année du bon pied sur le plan financier», conseille Chris McEachern.

À lire aussi sur le HuffPost Québec

Magasinage de Noël: Tout en une journée!
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction