NOUVELLES

Le commissaire Selig examine l'échange entre les Blue Jays et les Marlins

15/11/2012 01:50 EST | Actualisé 15/01/2013 05:12 EST

ROSEMONT, États-Unis - Bud Selig était présent lors du premier match des Marlins de Miami dans leur nouveau stade en avril. Le commissaire s'était dit impressionné par le stade de 634 millions $ US et avait même déclaré que les critiques contre le projet allaient se taire d'ici cinq ans.

Sa prédiction ne semble pas près de se réaliser.

Selig a dit jeudi qu'il révisait l'échange majeur dans lequel trois des meilleurs joueurs des Marlins passeraient aux Blue Jays de Toronto en retour de plusieurs espoirs. Cet échange survient sept mois après l'arrivée des Marlins dans leur nouveau domicile, financé principalement avec l'argent des contribuables.

Parlant après une rencontre entre les propriétaires du circuit, Selig a dit être au fait du mécontentement des partisans de baseball du Sud de la Floride, mais qu'il ferait ce qui était dans le meilleur intérêt du sport.

«Les personnes ont différentes opinions par rapport à ce qui devrait être fait et comment le faire, mais je crois avoir survécu à ce genre de situation et le sport en est plus fort et meilleur grâce à ça», a-t-il dit, en parlant de ses récentes expériences avec les faillites des Rangers du Texas et des Dodgers de Los Angeles.

«Donc, quand je dis que nous révisons la situation et que j'ai parlé à plusieurs personnes et que j'ai passé beaucoup de temps entre les rencontres — c'est un endroit difficile pour faire ce genre de choses — c'est exactement ce que je veux dire. Nous révisons la situation. Je suis conscient du mécontentement, je le suis. Je suis aussi conscient qu'à Toronto, les gens sont très heureux.»

Les Blue Jays, qui ont terminé au quatrième rang de la section Est de l'Américaine la saison dernière, mettrait la main sur l'arrêt-court étoile Jose Reyes, le lanceur gaucher Mark Buehrle et le droitier Josh Johnson. Les joueurs doivent aussi passer des examens médicaux avant la confirmation de la transaction. Selig a noté qu'une somme d'argent passerait aussi des Marlins aux Blue Jays, mais il n'est pas entré dans les détails et a ajouté que l'échange n'a pas encore été officiellement enregistré à son bureau.

Reyes et Buehrle ont signé des contrats lucratifs avec les Marlins l'hiver dernier et lorsqu'il est en santé, Johnson est le meilleur lanceur de l'équipe.

Les Marlins obtiendraient les joueurs d'avant-champ Yunel Escobar et Adeiny Hechavarria, le droitier Henderson Alvarez et plusieurs espoirs, une belle récolte, mais pas suffisante pour satisfaire un groupe de partisans qui a connu des reconstructions similaires après les triomphes de l'équipe en Série mondiale en 1997 et 2003.

«J'ai parlé à deux bonnes têtes de baseball — il y a beaucoup de personnes avec qui je discute — qui ont présenté des opinions intéressantes sur l'échange, a déclaré Selig dans un hôtel près de l'aéroport de Chicago. Ils croient que (Miami), en terme de jeunes joueurs, a bien fait. Ce sont deux personnes indépendantes au Baseball majeur. Ce ne sont pas des chefs dans les cuisines ici.

«Je veux bien réfléchir et considérer chaque aspects. Je vais prendre mon temps, être patient et bien analyser tout ça, comme c'est mon habitude... Il y a beaucoup de choses à considérer.»

Paul Beeston, le président des Blue Jays, a rapidement évité les journalistes alors qu'il quittait une rencontre. Le propriétaire des Marlins, Jeffrey Loria, a été aperçu dans le lobby de l'hôtel, mais n'a pas rencontré les membres des médias.

PLUS:pc