Un actionnaire de Rona veut un nouveau C. A.

Publication: Mis à jour:
RONA BOARD
CP

La firme Invesco Canada, qui détient une participation d'un peu plus de 10 % dans Rona (TSX:RON), a annoncé mercredi son intention de convoquer une assemblée des actionnaires de Rona pour destituer les administrateurs de l'entreprise et élire de nouveaux administrateurs à leur place.

Invesco Canada exerce un contrôle ou une emprise sur 12 339 911 actions ordinaires de Rona, représentant environ 10,16 % des actions ordinaires en circulation de l'entreprise. L'une des plus importantes sociétés de gestion de placement au Canada, Invesco exerce ses activités sous trois marques de produits distinctes, mais complémentaires: Trimark, Invesco et PowerShares.

Cette annonce survient quelques jours seulement après la démission de Robert Dutton de son poste de président et chef de la direction de Rona.

Les difficultés de la chaîne de quincailleries québécoise ont été mises au jour avec la publication de résultats décevants, au terme du trimestre qui s'est achevé le 23 septembre. Durant le troisième trimestre, les profits nets de Rona étaient en chute libre, accusant un recul de 89,3 % pour totaliser 5,1 millions de dollars. Durant la même période, l'an dernier, Rona avait engrangé 47,8 millions (36 ¢ par action).

Afin de donner un second souffle à l'entreprise, Rona a élaboré un plan de redressement qui consiste, notamment, à ouvrir des magasins dits satellites, plus petits que ses magasins à grande surface. Rona compte ouvrir une dizaine de ces magasins d'ici la fin de 2013.

Rappelons que le président démissionnaire de Rona, Robert Dutton, de même que d'autres membres du conseil d'administration de Rona avaient repoussé, cet été, l'offre d'acquisition non sollicitée présentée par la firme américaine Lowe's.