SHERBROOKE, Qc - Quelque 200 policiers de la Sûreté du Québec (SQ), des services de police de Bromont, Magog et Sherbrooke ainsi que de la Gendarmerie royale du Canada (GRC) ont mené une vingtaine de perquisitions, principalement dans la région de Sherbrooke et Magog, mercredi matin.

L'opération, qui visait le démantèlement d'un réseau de trafiquants de stupéfiants, s'est soldée par l'arrestation de 23 individus qui devaient comparaître dès mercredi après-midi au palais de justice de Sherbrooke. Certains de ces suspects seraient liés aux groupes de motards criminels.

Lors de la rafle, les policiers ont saisi de la cocaïne, du cannabis et des comprimés de métamphétamines. Ils ont également mis la main sur une vingtaine d'armes à feu et quelque 25 000 $ en argent liquide.

Le réseau procédait à la livraison et à la vente de stupéfiants dans des bars sur les territoires de Sherbrooke et des MRC de Magog et de Coaticook.

Les 23 suspects, tous des hommes âgés de 19 à 52 ans, feront notamment face à des accusations de gangstérisme, trafic de stupéfiants, complot pour en faire le trafic et production de stupéfiants.