Sun Media, une filiale de Québecor (TSX:QBR.B), a annoncé mardi l'abolition de quelque 500 emplois dans la compagnie, y compris à ses ateliers de production d'Ottawa et Kingston.

Elle a indiqué que d'autres mesures seront dévoilées au cours des prochains mois pour générer des économies annuelles de 45 millions de dollars.

Des informations évoquant l'abolition des postes d'éditeur au sein de certains journaux avaient précédemment circulé, mais le nombre d'emplois retranchés est plus élevé que prévu.

Le président et chef de la direction de Québecor, Pierre Karl Péladeau, a déclaré par voie de communiqué que cette restructuration est regrettable mais nécessaire en raison des profonds changements qui perturbent l'industrie.

Il a ajouté que l'engagement de Corporation Sun Media envers ses publications, dont le Toronto Sun et d'autres quotidiens à travers le pays, demeure le même.

Profits en baisse au troisième trimestre

Plus tôt pendant la journée, le conglomérat de médias Québecor avait fait état d'une baisse de profits au troisième trimestre, alors que ses revenus ont progressé.

Le bénéfice net attribuable aux actionnaires se situait à 18,6 millions de dollars, ou 30 ¢ par action de base, comparativement à 26,1 millions, ou 41 ¢ par action, lors du même trimestre l'an dernier.

Le bénéfice ajusté lié aux activités d'exploitation poursuivies était estimé à 52,1 millions de dollars, contre 40 millions il y a un an.

Les revenus de l'entreprise ont atteint 1,06 milliard de dollars, en hausse de 44,3 millions par rapport à l'année dernière.

M. Péladeau a souligné que la société avait poursuivi sa croissance malgré un environnement commercial fortement concurrentiel dans la plupart de ses secteurs d'activité.

Pour sa part, Robert Dépatie, président et chef de la direction de Vidéotron, a mentionné que les revenus des principaux services de Vidéotron avaient tous augmenté de manière importante.


Loading Slideshow...
  • Les 7 géants des médias au Canada

  • Postmedia - 1,1 milliard $

    Postmedia a été créée en 2010, après le démantèlement de Canwest. Un consortium mené l'ancien PDG de Canwest Paul Godfrey a acheté actifs des journaux de Canwest, dont le National Post, le Ottawa Citizen et le Calgary Herald, de même que deux quotidiens de Vancouver. En photo: le PDG de Postmedia, Paul Godfrey <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Torstar - 1,48 milliard $

    Torstar détient le Toronto Star, plus important quotidien au pays. L'entreprise détient aussi la chaîne de magazine Metroland et l'éditeur Harlequin, qui publie des romans à l'eau-de-rose. En photo: l'édifice de Torstar à Toronto <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Shaw - 4,74 milliards $

    Le géant du câble dans l'ouest canadien est entré dans les ligues majeures en 2009 avec l'achat de plusieurs affiliés de CTV. L'entreprise fondée par Jim Shaw est toujours contrôlée par sa famille. En photo: le PDG Brad Shaw <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Quebecor - 9,8 milliards $

    Fondée par Pierre Péladeau, l'entreprise détient Sun Media et la chaîne de quotidiens Osprey, de même que Vidéotron, TVA et nombre de publications et de sites web. Le fils de Pierre Péladeau, Pierre-Karl, a occupé le poste de PDG de 1999 à 2013. Depuis mars 2013, Robert Dépatie occupe ce poste. Photo: Pierre-Karl Peladeau <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Rogers - 12,1 milliards $

    Fondée par Ted Rogers, Rogers Communications est un acteur de premier plan dans le secteur du câble et des services sans-fil. L'entreprise contrôle Rogers Media, qui détient 70 publications, 54 stations de radio et plusieurs chaînes de télé, dont CityTV et The Shopping Channel. En photo: Le PDG de Rogers, Nadir Mohamed <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Woodbridge (Thomson Reuters) - 13,8 milliards $

    Woodbridge est le holding de la milliardaire famille Thomson. L'entreprise contrôle 55 % de Thomson Reuters, l'une des plus grandes organisations médias. En photo: le fondateur Kenneth Thomson photographié en 2003. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>

  • Bell Canada (BCE) - 18,1 milliards $

    BCE est l'une des plus importantes entreprises canadiennes, avec ses services de téléphonie, de web et de télévision. Sa filiale Bell Média a acheté les stations de radio du groupe CHUM en 2006, et celles d'Astral Media en 2012. Bell détient également le réseau CTV. <em>*Selon les chiffres annoncés par l'entreprise</em>