Anciennement VOX : MATV en ondes le 19 novembre

Publication: Mis à jour:
MATV
Tous les animateurs de MATV réunis au lancement de la chaîne. (Photo: Courtoisie) | Courtoisie

La chaîne VOX devient MATV. Sans changer complètement de vocation, la station appartenant à Vidéotron adopte une signature plus moderne et une approche différente, dans le but d’être plus près que jamais du public et de répondre aux besoins de celui-ci en matière d’utilité, d’éducation, d’information et de connectivité. Nouveau logo, nouvelles couleurs, nouvelles émissions, nouvelles têtes d’affiche : plusieurs changements seront proposés aux téléspectateurs à compter du 19 novembre prochain, à 18h, pour faire de MATV un incontournable de la télévision d’ici.

C’est à la suite d’une vaste étude entamée il y a près d’un an que les bonzes de VOX ont constaté qu’une cure de rafraîchissement de leur image s’imposait. Isabelle Dessureault, présidente de MATV et vice-présidente aux Affaires corporatives chez Vidéotron, a expliqué, en conférence de presse, lundi, que bien que la notoriété de VOX se mesurait chez 83% des foyers québécois, seulement le tiers des abonnés de Vidéotron savaient que cette chaîne leur était exclusive. En outre, les parts de marché du réseau stagnaient depuis cinq ans, engendrant du coup la nécessité de redémarrer l’entreprise sur de nouvelles bases.

En premier lieu, MATV misera sur des rendez-vous de services pour interpeller un auditoire souvent très accaparé par le train-train quotidien. Dans cette veine, tous les jours de la semaine, à 18h, Marc-André Coallier pilotera Libre-Service, une table ronde diffusée en direct où on discutera santé, mode, beauté et consommation. Entouré de ses collaborateurs Antoine Mongrain, Camille Dg et Sophie Vallerand, l’animateur promet d’accorder une grande place aux médias sociaux à travers son mandat (pas encore abonné à Twitter, il compte s’y inscrire sous peu). Les internautes seront d’ailleurs invités, dans l’après-midi, à lui poser via internet des questions auxquelles il tentera de répondre, en ondes, le soir venu.

« On se démarquera par la quantité et la qualité des infos qu’on trouvera à notre émission, a expliqué Marc-André Coallier. Des rendez-vous où on aborde différents sujets dans une même heure, il y a en a déjà eu, mais il n’y en a plus beaucoup. J’ai fait beaucoup de radio, dans les dix dernières années, et cette émission sera un peu comme un show de radio. »

Du lundi au mercredi, à 17h30, trois offres bien différentes se déclineront sur nos écrans. Alain Laforest nous entraînera dans les coulisses de la chose politique dans Caucus, qui se veut un espace de discussion engagé pour les citoyens. Le mardi, Trucs de troc, un magazine écologique coloré, fera la promotion de la récupération d’objets ou de services, sous les explications de François Maranda. Enfin, à la barre de 100 problèmes, le mercredi, Claude Thibault nous donnera des pistes de solutions pour désamorcer les conflits humains. Vie de couple et de famille, relations entre collègues, amitié, sexualité, maladie mentale, aucun thème ne sera oublié.

Les mots auront une belle vitrine à l’antenne de MATV avec Tout le monde tout lu, le dimanche à 21h, une tribune dirigée par Jean Barbe, où on s’attardera aux livres et à l’écriture sous toutes ses formes, sur un ton accessible. Experts et leaders d’opinion se succéderont de façon hebdomadaire à la table d’Open télé, où Sophie Durocher modèrera des débats alimentés notamment par les téléspectateurs sur Twitter, le jeudi à 20h. Les jeunes participants de l’Académie de l’Impact de Montréal feront montre de leurs exploits le vendredi à 18h30, tandis que le lendemain, à la même heure, Benoît Chevalier dressera un portrait des enjeux économiques et sociaux qui touchent l’ensemble des régions du Québec.

Fin de semaine en humour

Le week-end, on mettra un peu de côté trucs et conseils pour favoriser le plaisir et la détente. Le samedi, à 22h, la troupe de Selon l’opinion comique (Isabelle Ménard, Louis T., Kim Lizotte et Adib Alkhalidey), accompagnée d’un invité différent chaque semaine, portera un regard caustique, drôle et intelligent sur l’actualité. L’ensemble sera tourné devant public.

Puis, à 23h, Anaïs Favron assurera le lien entre des capsules réalisées par des humoristes de la relève dans Gros titres, où l’irrévérence et l’absurde risquent de régner en maître.

« Tous les chroniqueurs auront carte blanche, a assuré la jeune femme. C’est une émission où tout le monde fait ce qu’il veut ! Pendant 3 minutes, les chroniqueurs parleront ce qu’ils ont envie de parler. Il y aura des vox-pop, des critiques de films, des reportages, des sketchs… Ce sera n’importe quoi! » Frédéric Dubé, Louis Courchesne, Louis T, Patrice Beauchesne, Anne-Hélène Prévost et Marie-Ève Milot sont au nombre des jeunes talents qui s’exprimeront dans ce créneau.

Pour en savoir plus sur la programmation de MATV, on peut consulter le www.tva.matv.ca. Réservée aux abonnés de Vidéotron, la chaîne occupe la position 9 (ou 609 pour ceux qui bénéficient du service haute définition) dans la grille télévisuelle. Elle dessert 1,8 millions de foyers à Montréal, Québec-Lévis, Sherbrooke, Saguenay-Lac-St-Jean, Cap-de-la-Madeleine, Sorel-Tracy, Granby, Rivière-du-Loup et Outaouais.

Filed by Myriam Lefebvre