NOUVELLES

Romo lance deux passes de touché et les Cowboys battent les Eagles 38-23

11/11/2012 08:11 EST | Actualisé 11/01/2013 05:12 EST

PHILADELPHIE - Tony Romo a lancé deux passes de touché, Dwayne Harris a inscrit un majeur grâce à un retour de botté de dégagement de 78 verges et Brandon Carr a aussi inscrit un touché à la suite d'un retour d'interception de 47 verges alors que les Cowboys de Dallas ont vaincu les Eagles de Philadelphie 38-23, dimanche.

Les Cowboys ont maintenant un dossier de 4-5 et occupent le deuxième rang de la section Est de la Nationale, à un match et demi des Giants de New York.

Cette victoire, et un calendrier plus facile au cours des prochaines semaines, pourraient permettre aux Cowboys de se retrouver au coeur de la course au titre de section. Ils disputeront cinq de leurs six prochains matchs à domicile, incluant dimanche prochain contre les Browns de Cleveland.

«N'utilisez pas des mots comme désespéré, a dit Romo. L'importance du match était au plus haut niveau. Je crois que nous pensons seulement qu'il nous faut toujours une victoire de plus.»

Le dernier duel entre les deux rivaux de section mettait aux prises deux équipes cherchant à renverser la vapeur et n'avait pas d'enjeu particulier, comme c'est souvent le cas.

Les Eagles (3-6) ont perdu les services de Michael Vick. Ce dernier a subi une commotion cérébrale quand il a encaissé deux plaqués sévères au deuxième quart. Philadelphie a perdu un cinquième match de suite pour une première fois en 14 saisons sous les ordres de l'entraîneur Andy Reid.

Nick Foles a remplacé Vick et a temporairement redonné espoir aux partisans des Eagles, jusqu'à ce que les Cowboys commencent à inscrire des majeurs de toutes les façons possibles. Romo a rejoint Dez Bryant pour un touché de 30 verges sur le dernier jeu du troisième quart, puis Harris et Carr ont visité la zone des buts lors du quatrième quart.

«C'est une victoire cruciale pour nous, a admis l'entraîneur des Cowboys Jason Garrett. Je crois que l'effort y était. Je crois que nous sommes restés concentrés toute la partie. Quand vous obtenez du succès, vous ne devez pas lâcher, vous faites face à de l'adversité, vous passez à travers, et aujourd'hui (dimanche) c'était un bel exemple de ce genre de situation.»

Cette défaite pourrait accélérer la fin de l'ère Vick et Reid à Philadelphie.

Quand Foles s'est présenté sur le terrain au deuxième quart, il a été acclamé par la foule, qui en a assez du jeu erratique de Vick.

Vick s'est fait sonner les cloches par le secondeur Ernie Sims sur une passe incomplète et a été lent à se relever. Il s'est dirigé vers le vestiaire et Foles a commencé à s'échauffer. Toutefois, Vick s'était peut-être blessé sur le jeu précédent, quand il avait chuté tête première au sol en étant plaqué par Jay Ratliff.

«J'espérais qu'il n'avait pas subi de commotion et qu'il allait être correct, mais nous sommes maintenant dans cette situation», s'est contenté de dire Reid.

Vick n'a pas rencontré les journalistes après la rencontre, mais semblait toujours sonné dans le vestiaire.

PLUS:pc