Le Parlement grec adopte le budget d'austérité

Publication: Mis à jour:
Des manifestants devant le Parlement grec, à Athènes. (PC)
Des manifestants devant le Parlement grec, à Athènes. (PC)

Malgré les protestations et manifestations qui se succèdent, le Parlement grec a adopté dimanche le budget 2013 qui prévoit d'autres compressions importantes.

Les députés ont approuvé le texte par 167 voix contre 128. L'adoption de ce nouveau budget était une condition posée par l'Union européenne et le Fonds monétaire international pour continuer leur versement d'une aide de 35,5 milliards d'euros.

Le budget prévoit des coupes dans les dépenses et des hausses d'impôts totalisant 9,4 milliards d'euros.

Les députés des trois partis membres de la coalition au pouvoir ont voté en faveur du budget, considéré comme un test de confiance pour la fragile coalition gouvernementale du premier ministre Antonis Samaras.

Mercredi, un plan d'austérité distinct avait déjà été approuvé par les députés. Ce plan comprend une baisse des prestations de retraite allant jusqu'à 25 % et l'élimination des primes de vacances des fonctionnaires, pour des économies de 13,5 milliards d'euros.

L'adoption successive de mesures d'austérité par les parlementaires grecs se fait sous le bruit de manifestations. Dimanche, alors que les députés votaient sur le budget, des milliers de personnes, 13 000 selon la police, étaient rassemblées devant le Parlement à Athènes pour dénoncer l'initiative.

Mercredi, 70 000 personnes ont manifesté devant le Parlement pour dénoncer le nouveau plan d'austérité. Après son adoption, des affrontements ont éclaté entre manifestants et policiers.

Mardi et mercredi, la Grèce a été paralysée par une autre grève générale, qui a touché autant l'éducation, que les transports, la santé et la distribution notamment. Il s'agissait de la troisième grève générale dans le pays en deux mois.

La Grèce est le deuxième pays avec le taux de chômage le plus élevé de l'Union européenne, derrière l'Espagne. Le taux de chômage y est de 25,5 %.