NOUVELLES

Le Koweït célèbre sa Constitution avec un feu d'artifice record

10/11/2012 03:51 EST | Actualisé 10/01/2013 05:12 EST

Le Koweït a célébré samedi les 50 ans de sa Constitution avec un feu d'artifice de 15 millions de dollars qui lui vaut une place dans le Guinness des records.

"Avec 77.282 pièces pyrotechniques, un nouveau record du monde a été établi ce soir" à Koweït, a constaté à la télévision un responsable du Guinness, après une heure de spectacle laser et pyrotechnique qui a rassemblé des dizaines de milliers de personnes sur le front de mer.

Le 11 novembre 1962, l'émir de l'époque, cheikh Abdallah al-Salem Al-Sabah, avait promulgué le texte, faisant du Koweït le premier pays arabe à se doter d'une Constitution et d'un Parlement.

Avant la célébration, l'émir cheikh Sabah al-Ahmad Al-Sabah a réitéré dans un discours télévisé l'engagement du gouvernement à défendre la démocratie et lancé un appel à l'unité nationale dans ce petit Etat riche en pétrole actuellement en pleine crise politique.

Sur les neuf dissolutions du Parlement prononcées en 50 ans, six l'ont été depuis 2006, dans un contexte de plus en plus tendu entre gouvernement et opposition.

En octobre, l'opposition a dénoncé un amendement à la loi électorale décidé par l'émir lors de trois rassemblements de masse qui ont dégénéré en affrontements dans lesquels plus de 150 personnes et 24 policiers ont été blessés.

L'opposition, selon laquelle cet amendement enfreint la Constitution de manière à permettre au gouvernement d'influencer les élections législatives anticipées du 1er décembre, a prévu de célébrer le jubilée de la loi fondamentale avec un nouveau rassemblement de masse dimanche à Koweït.

oh/fc/tp

PLUS:afp