NOUVELLES
09/11/2012 08:58 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Un adolescent chiite tué par la police à Bahreïn (opposition)

Un adolescent chiite a été tué à Bahreïn vendredi par la police, déployée pour empêcher des protestataires de rejoindre les manifestations organisées par l'opposition chiite après la prière hebdomadaire, a indiqué Al-Wefaq, principale formation de cette opposition.

Ali Radhi, 16 ans, a été tué alors qu'il se rendait dans le village de Diraz, à l'ouest de Manama, pour participer à la prière dirigée par le leader spirituel chiite cheikh Issa Qassim, à l'appel du Wefaq, a indiqué le parti via Twitter.

Les circonstances de la mort de l'adolescent n'étaient pas connues dans l'immédiat, mais l'opposition a indiqué que la police avait fait usage de gaz lacrymogène contre les fidèles.

Al-Wefaq a mis en ligne sur Facebok et Twitter des photos montrant des chiites tentant de rejoindre Diraz et sur lesquelles on voit des personnes âgées au sol.

Selon ce parti, elles ont été la cible de tirs de gaz lacrymogènes de la police qui bloquait les rues menant à ce village chiite.

ak/cnp/tg

PLUS:afp