NOUVELLES
09/11/2012 11:47 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Nouvelle tournée de Clinton en Asie-Pacifique, avec Obama en Asie du sud-est

La secrétaire d'Etat Hillary Clinton entame dimanche une nouvelle tournée en Asie-Pacifique, notamment en Australie et en Asie du sud-est, où elle rejoindra le président Barack Obama qui a fait de cette région une priorité diplomatique, a annoncé Washington vendredi.

Mme Clinton débutera par Perth, dans l'ouest de l'Australie, pour un sommet ministériel annuel le 14 novembre entre les Etats-Unis et l'allié australien (AUSMIN). Elle y rejoindra le secrétaire américain à la Défense Leon Panetta pour des entretiens avec la chef du gouvernement australien Julia Gillard et ses ministres de la Défense et des Affaires étrangères, Stephen Smith et Bob Carr.

La secrétaire d'Etat rencontrera également à Adélaïde les milieux d'affaires et visitera un chantier naval, selon le département d'Etat.

Puis, Mme Clinton est attendue les 16 et 17 novembre à Singapour, la cité-Etat d'Asie du sud-est situé à l'entrée du stratégique détroit de Malacca et dont l'économie est largement exportatrice vers l'Europe et l'Amérique du nord.

La chef de la diplomatie américaine rejoindra ensuite le président Obama en Thaïlande, un autre allié des Etats-Unis, pour sa première visite à l'étranger depuis sa réélection mardi. Avec les dirigeants thaïlandais, il s'agira de préparer le sommet bilatéral Etats-Unis/Asean (Association des nations du sud-est asiatique) et le sommet de l'Asie oriental à Siam Reap, au Cambodge, les 19 et 20 novembre.

Avant le Cambodge, Mme Clinton accompagnera le président Obama pour sa visite historique en Birmanie destinée à soutenir la démocratisation engagée par le président Thein Sein.

L'administration Obama a fait de l'Asie-Pacifique la pièce-maîtresse, le "pivot" de sa diplomatie --après une décennie de conflits en Irak et en Afghanistan-- et les Etats-Unis veulent accroître leurs capacités diplomatiques et militaires dans cette région qu'ils considèrent comme un moteur de la croissance mondiale.

Mme Clinton et M. Panetta ont multiplié les voyages en Asie orientale cette année, Washington cherchant, selon des experts, à contrebalancer l'influence de Pékin, qui a des différends territoriaux avec ses voisins japonais et d'Asie du sud-est sur des archipels en mer de Chine.

nr/lor

PLUS:afp