Des personnes avec des signes de vieillissement comme la perte de cheveux, des rides et des poches de graisse au niveau des paupières, auraient un plus grand risque de maladies cardiaques que celles du même âge paraissant plus jeunes, selon une étude récente.

"Les signes visibles de vieillissement reflètent l'âge biologique pas chronologique", a expliqué dans un communiqué le Dr Anne Tybjaerg-Hansen, professeur de biochimie clinique à l'Université de Copenhague au Danemark, principal auteur de cette recherche.

Elle a présenté ses travaux à la conférence annuelle de l'American Heart Association réunie à Los Angeles.

Selon l'étude menée sur près de 11.000 participants de 40 ans et plus --dont 45% de femmes--, ceux qui avaient trois signes de vieillissement sur quatre (calvitie sur le dessus de la tête, recul de la ligne des cheveux au niveau des tempes, poches de cholestérol sur les paupières et rides près du lobe de l'oreille) avaient un accroissement de 57% du risque de crise cardiaque et de 39% de développer une maladie cardiaque.

Au cours de la période de suivi de 35 ans, 3.401 participants ont développé une maladie de coeur et 1.708 ont eu une crise cardiaque.

Pris seuls ou combinés, ces signes physiques de l'âge prédisent le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires indépendamment des facteurs de risque traditionnels comme un taux élevé de mauvais cholestérol ou l'hypertension artérielle, a souligné cette chercheuse.

Les dépôts de graisse autour de l'oeil est le signe de vieillissement qui à lui seul prédit le plus à la fois le risque d'infarctus et de développer une maladie cardiaque.

Le risque de crise cardiaque et de maladies cardiovasculaires a augmenté avec chaque signe supplémentaire de vieillissement dans tous les groupes d'âge parmi les hommes et les femmes.

Le risque le plus élevé a été observé chez les septuagénaires du groupe ayant plusieurs signes de vieillissement.

"Tenir compte de ces signes de vieillissement devrait faire partie de l'examen médical de routine des médecins", a donc estimé le Dr Tybjaerg-Hansen.

Manger sainement fait aussi partie de la prévention:

Loading Slideshow...
  • Une terrine de saumon fumé frais

    Le saumon est l'aliment chouchou du cerveau et du coeur, notamment grâce à son DHA.

  • Une salade verte avec l'huile d'olive extra vierge

    Les feuilles de salade mélangées (style «mélange printanier), arrosées d'une vinaigrette légère à base d'huile d'olive extra vierge, aident à prévenir le cholestérol.

  • Du pain complet au blé entier

    Les pains «multigrains» ont une haute teneur en fibres, mais aussi en folate et en anti-oxydants.

  • Du poulet avec des lentilles et des légumes

    Ces trois aliments réunis ensemble permettent une absorption maximale du fer, des vitamines et des sels minéraux.

  • Du blanc-manger aux yogourt

    Les bactéries «amies» de ce plat santé sont bienfaisantes pour le taux de cholestérol, les intestins et le contrôle du taux de glucose dans le sang.

  • Une boisson légère aux canneberges, framboises et sureaux

    Les canneberges, les framboises et les sureaux sont parfaits pour les sportifs, en apportant énergie, vitamines et électrolytes.

  • De l'eau de source pure

    Pour éviter la déshydration.