Huffpost Canada Quebec qc

États-Unis: le futur patron de Lockheed Martin démissionne à la suite d'une liaison

Publication: Mis à jour:
ADULTERY
shutterstock

Lockheed Martin a annoncé vendredi la démission avec effet immédiat de son futur directeur général, Christopher Kubasik, suite à une liaison dans l'entreprise.

Actuellement directeur d'exploitation, M. Kubasik, 51 ans, qui devait devenir directeur général du groupe de défense l'année prochaine, "a démissionné après qu'une enquête d'éthique a confirmé qu'il avait eu une relation personnelle avec une subordonnée", indique le groupe dans un communiqué.

M. Kubasik est remplacé dans ses fonctions actuelles par une femme, Marillyn Hewson, qui deviendra directeur général à sa place le 1er janvier.

Agée de 58 ans, elle dirigeait jusqu'ici les systèmes électroniques du groupe et il était prévu qu'elle lui succède seulement comme directeur d'exploitation.

Cette affaire n'a "pas affecté la performance opérationnelle ou financière de l'entreprise", a assuré le groupe. Elle vient néanmoins bouleverser les plans annoncés en avril pour la succession de l'actuel PDG Robert Stevens, âgé de 60 ans.

M. Stevens va devenir président exécutif à partir du 1er janvier, "pour faciliter la transition", selon le communiqué du groupe.

"Tout en étant profondément déçu et attristé par les actions de Chris, qui n'ont pas respecté nos valeurs et nos normes, notre réponse rapide à ce comportement inapproprié montre notre engagement à tenir chaque employé responsable de ses actes", a commenté M. Stevens dans le communiqué.

"Heureusement, nous avons une équipe de direction solide et un plan de succession robuste qui nous ont permis, au conseil d'administration et à moi, de réagir rapidement et de manière appropriée à cette situation", a-t-il ajouté.

Sur le web

Le futur DG de Lockheed Martin démissionne suite à une liaison :