NOUVELLES
09/11/2012 09:26 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Les profits et revenus de Stella-Jones se sont améliorés au troisième trimestre

MONTRÉAL - Stella-Jones (TSX:SJ) a affiché de solides résultats pour son troisième trimestre, aidée par les solides ventes d'une installation dans le sud des États-Unis que la société montréalaise a racheté à la fin de l'année dernière.

Le fabricant de traverses de chemins de fer et de poteaux destinés aux services publics a engrangé un bénéfice de 20,7 millions $, soit 1,29 $ par action, pour le trimestre clos le 30 septembre.

En comparaison, il avait réalisé des profits de 16,6 millions $, ou 1,03 $ par action, à la même période l'an dernier.

Le chiffre d'affaires a grimpé de 7,5 pour cent à 195,4 millions $, contre 181,8 millions $ un an plus tôt.

L'installation située en Arkansas, acquise des mains de Thompson Industries en décembre 2011 pour 41 millions $ US, a contribué aux revenus à hauteur de 12,3 millions $.

Le bénéfice d'exploitation de Stella-Jones a avancé à 31,8 millions $ au plus récent trimestre, contre 25,6 millions $ un an plus tôt.

La société a annoncé la semaine dernière l'acquisition de McFarland Cascade Holdings, un des plus anciens fournisseurs nord-américains de poteaux, pour 230 millions $ US, espérant ainsi accroître sa portée et sa gamme de produits.

Stella-Jones produit et commercialise des produits de bois traité sous pression. Elle fournit notamment des traverses de chemins de fer, des poutres et des services de recyclage aux sociétés ferroviaires nord-américains. Elle vend aussi des poteaux aux sociétés d'électricité et aux entreprises de télécommunications.

La société fournit également des produits et services industriels pour des applications de construction et maritimes, de même que du bois d'œuvre à usage résidentiel aux détaillants et aux grossistes.

L'action de Stella-Jones a cédé vendredi 1,64 $ à la Bourse de Toronto, où elle a clôturé à 70,58 $.

PLUS:pc