NOUVELLES
09/11/2012 05:32 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

Koweït: deux membres de la famille royale arrêtés pour des tweets critiques

Deux membres de la famille royale du Koweït, les Al-Sabah, ont été arrêtés après avoir publié sur twitter des commentaires jugés critiques envers le gouvernement et favorables à l'opposition, ont indiqué vendredi un groupe de défense des droits de l'Homme et un avocat.

Le Kuwait Human Rights News Centre, une institution indépendante, a indiqué via Twitter que les deux jeunes princes, Cheikh Abdallah Salem Al-Sabah et Cheikh Nawaf Malek Al-Sabah, avaient été arrêtés par les services de sécurité qui leur reprochent d'avoir exprimé une opinion politique sur Twitter.

L'avocat de Cheikh Abdallah, Al-Houmaidi Al-Soubaie, a indiqué que son client avait été arrêté tard mercredi, et devrait être interrogé par le parquet dans la journée de vendredi.

Les deux jeunes membres de la famille royale ont écrit sur Twitter de courts messages de soutien à l'opposition au Koweït, qui organise régulièrement des rassemblements pour protester contre un amendement controversé de la loi électorale de cet émirat.

Plus de 150 protestataires et 24 policiers ont été légèrement blessés lors d'une importante manifestation le 21 octobre, et l'opposition appelle à un nouveau rassemblement dimanche.

L'opposition affirme que l'amendement à la loi permettrait au gouvernement de manipuler les élections législatives prévues le 1er décembre.

En juillet, un jeune membre de la famille royale, Cheikh Meshaal al-Malek Al-Sabah, avait été placé en prison quelques jours pour avoir exprimé des convictions politiques jugées choquantes.

oh/ak/cnp/vl

PLUS:afp