NOUVELLES

Congrès du PC albertain : les liens avec les conservateurs fédéraux examinés

09/11/2012 10:23 EST | Actualisé 09/01/2013 05:12 EST

La nécessité de se distancer des conservateurs fédéraux sera évaluée durant le congrès du Parti progressiste-conservateur de l'Alberta (PC) vendredi à Calgary.

Une des motions qui seront débattues propose de mettre fin au droit de vote des députés conservateurs fédéraux durant les congrès du PC provincial.

La première ministre de l'Alberta et chef du PC, Alison Redford, parle d'une évolution naturelle des relations entre les deux partis.

Malgré qu'elle ait planté une affiche appuyant la conservatrice Joan Crockatt en vue de l'élection partielle fédérale qui se tient dans sa circonscription, Mme Redford croit que les relations entre son parti et celui de Stephen Harper doivent être revues.

« On sait que durant l'élection provinciale, des gens avaient des cartes de membres dans toutes sortes de partis et travaillaient sur différentes campagnes », a-t-elle fait valoir.

Il s'agit d'une allusion à peine voilée à l'adhésion de certains conservateurs fédéraux au parti Wildrose et à la campagne de sa chef Danielle Smith.

Quelque 1000 délégués du parti provincial sont attendus à Calgary vendredi.

Ils auront également la tâche de revoir la façon dont le PC albertain choisit son chef.

PLUS: