La possibilité d'une carrière internationale se profile à l'horizon pour Sophie Nélisse et Émilien Néron, les deux jeunes têtes d'affiche du film Monsieur Lazhar. Questionnés sur leurs projets à venir et sur leur vie après le retentissant succès qu'a connu le long-métrage de Philippe Falardeau ici et à l'étranger, mercredi, les préadolescents ont confié avoir été pressentis pour participer à deux productions américaines d'envergure.

« On a fait des auditions pour deux films américains, a brièvement détaillé Sophie Nélisse. On les a faites ensemble, parce que des producteurs ont vu Monsieur Lazhar. »

Impossible, toutefois, de connaître les titres des œuvres en question, de même que le résultat de ces auditions, Émilien et Sophie étant confinés à garder le secret. S'ils sont tous deux séduits à l'idée de jouer aux États-Unis, le jeune homme a avoué qu'il devra travailler quelque peu son anglais s'il souhaite voir son rêve se concrétiser, tandis que sa complice, elle, est déjà parfaitement bilingue. Rappelons que le tandem d'acteurs a été récompensé au dernier gala des Jutra, raflant les statuettes de la meilleure interprétation dans un rôle de soutien, féminin et masculin.

Pour l'heure, on pourra voir Sophie Nélisse dans Ésimésac, le nouveau film de Luc Picard tiré des contes de Fred Pellerin, qui prendra l'affiche le 30 novembre prochain. Émilien Néron, lui, foulera les planches du Théâtre du Nouveau Monde à compter du 15 janvier 2013, dans la pièce Le roi se meurt, aux côtés, entre autres, de Benoît McGinnis et Violette Chauveau.