NOUVELLES
08/11/2012 12:44 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Le rappeur Abdul X condamné pour injure publique envers un ex-ministre français

PARIS - Le tribunal correctionnel de Paris a condamné jeudi le chanteur de rap Pascal Henry, alias Abdul X, à une amende de 3000 euros (environ 3800 $ CAN) pour injure publique envers l'ancien ministre français de l'Intérieur Brice Hortefeux.

Dans une vidéo promotionnelle de son clip de rap diffusé sur Internet, le rappeur invitait l'ancien ministre, dans des termes crus, à lui prodiguer une fellation.

Le tribunal a estimé que cette phrase, «personnalisée, est constitutive du délit d'injure publique envers un membre du gouvernement». Il a prononcé une amende de 3000 euros à Abdul X, déjà condamné par le passé.

Cependant, Abdul X, tout comme son collègue Sébastien Gozlin, alias Cortex, ont été relaxés pour des paroles de la chanson «Tu sais qui on est». Plusieurs termes employés par les rappeurs étaient poursuivis comme «On baise la police, les flics» ou encore «Si y a pas l'choix, j'irai tirer sur les keufs, gros».

Le tribunal a considéré que «malgré le caractère volontairement provocateur et grossier de ses propos ( ...), ils ne dépassent pas les limites autorisées de la liberté d'expression dans un genre musical connu pour une certaine forme d'outrance».

La justice estime que «ceux qui entendent ce message ne peuvent qu'être conscients qu'il s'agit des paroles d'une chanson, ce qui implique une distanciation entre les termes mêmes, qui ne doivent pas être pris au sens propre».

PLUS:pc