NOUVELLES
08/11/2012 10:59 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Le profit de Magna s'envole au 3e trimestre; Frank Stronach quitte le c.a.

AURORA, Ont. - Frank Stronach a démissionné du conseil d'administration de Magna International (TSX:MG), le géant des pièces automobiles qu'il a fondé en 1957.

Magna a annoncé son départ jeudi, au moment où l'entreprise dévoilait que son bénéfice a presque quadruplé au troisième trimestre après une réévaluation de sa division E-Car.

M. Stronach a expliqué par voie de communiqué qu'il est de plus en plus impliqué dans des activités à l'extérieur du secteur automobile, depuis qu'il a renoncé au contrôle de Magna il y a deux ans.

Plus tôt cette année, il a ainsi fondé un parti politique qui prône une réforme de l'euro et l'introduction d'un impôt à taux unique en Autriche. Il a expliqué qu'il ne veut pas que ses activités politiques soient confondues avec ses activités commerciales.

En vertu d'une entente conclue avec les actionnaires de Magna, M. Stronach a renoncé au contrôle de la compagnie pour occuper un poste de consultant. Il empoche un pourcentage des profits de l'entreprise.

Magna a affiché jeudi un bénéfice de 390 millions $ US ou 1,66 $ US au troisième trimestre, comparativement à 102 millions $ US ou 42 cents US par action l'an dernier.

Ses ventes se sont élevées à 7,41 milliards $ US, contre 6,97 milliards $ US il y a un an.

Sa performance a été gonflée par la réévaluation de sa division E-Car. Magna a acheté au Stronach Group, en août, les 23 pour cent de la compagnie qu'elle ne détenait pas, pour 75 millions $. Ce changement a contribué 125 millions $ ou 53 cents par action à la performance trimestrielle de Magna.

PLUS:pc