NOUVELLES

La LNH s'oppose à un projet de loi canadien sur les paris sportifs

08/11/2012 03:25 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

OTTAWA - Un projet de loi sur les paris sportifs qui rendrait légaux les paris sur des matchs uniques et qui a reçu l'appui de la Chambre des communes pourrait bien être stoppé au Sénat.

Des sénateurs libéraux et conservateurs opposés au projet de loi C-290 croient être en nombre suffisant pour le stopper. Ce serait la première fois que le Sénat rejette une loi unanimement adoptée par les membres du Parlement.

Cette loi rendrait caduque la section du Code criminel qui interdit les paris sur une seule course, événement sportif ou concours athlétique. Dans les faits, elle permettrait aux provinces de décider si elles offriront des paris sur une seule rencontre.

Présentement, les provinces ne peuvent offrir que des paris de type «parlay», c'est-à-dire que les parieurs ne peuvent que prédire les résultats de plusieurs matchs sur un même billet, comme c'est le cas pour Mise-O-Jeu, de Loto-Québec, ou ProLine en Ontario.

Les députés ont approuvé le projet de loi C-290 et il ne doit que passer une troisième lecture au Sénat pour devenir loi.

Mais dans les entrevues réalisées auprès de plusieurs sénateurs par La Presse Canadienne, plusieurs ont déploré le fait que le projet a été peu débattu à la Chambre des communes et estiment que la majorité d'entre eux voteront contre son adoption.

Le Sénat étant en congé la semaine prochaine, c'est donc dire qu'un vote sur C-290 ne pourra pas avoir lieu avant le 22 novembre, mais un vote un début décembre n'est pas exclu.

La LNH, le Baseball majeur et la NBA s'opposent à cette nouvelle législation. Ces ligues estiment que les paris sur des matchs uniques laisseraient planer le spectre de matchs truqués.

Dans une déclaration écrite, la LNH a prié le Sénat de ne pas approuver le projet de loi C-290, indiquant que de permettre les paris sur des matchs uniques pourrait laisser croire aux gens que les rencontres du circuit Bettman ne sont pas disputées de façon intègre.

La LNH a qualifié les paris sur matchs uniques de «possiblement la plus grande menace à l'intégrité de notre sport».

Le commissaire adjoint de la LNH, Bill Daly, devait se présenter devant un comité sénatorial, jeudi, mais les discussions au sujet du renouvellement de la convention collective et la météo inclémente qui sévit à New York l'ont empêché de se rendre à Ottawa.

PLUS:pc