NOUVELLES
08/11/2012 07:59 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Grand Prix de Valence - Ultime manche pour la gloire

Le Grand Prix de la Communauté de Valence qui se dispute dimanche sur le circuit Ricardo-Tormo, ultime manche de la saison, devrait permettre aux pilotes de se mettre en évidence "pour la gloire", tous les titres de champion du monde de vitesse ayant déjà été attribués lors des deux précédentes courses.

Ainsi, Jorge Lorenzo (Yamaha), couronné en Australie pour la deuxième fois en MotoGP, après son succès de 2010, aura à coeur de faire partager sa joie à ses nombreux supporteurs, toujours en nombre autour du motodrome. Pour des raisons un peu différentes, mais également à domicile, Dani Pedrosa (Honda), cinq fois vainqueur à Valence (deux fois en MotoGP, deux fois en 250 cc et une fois en 125 cc) en dix ans, souhaitera confirmer qu'il est passé bien près cette saison de son premier titre mondial en MotoGP.

Chutant au deuxième tour en Australie alors qu'il était en tête de la course et devait impérativement finir devant Lorenzo, Pedrosa, qui n'avait que 23 points de retard au départ, a perdu toute chance d'être sacré et devra se contenter d'être vice-champion, comme en 2007 et 2010.

Le "héros" de Phillip Island, Casey Stoner, vainqueur pour la sixième fois consécutive de "son" Grand Prix, aura également une bonne raison de figurer aux avant-postes: il disputera sa dernière course en MotoGP avant de prendre sa retraite sportive.

Crédité de nombreuses positions de pointe sur ce circuit, Stoner y a remporté trois succès toutes classes confondues, dont le dernier, l'an passé, sur sa Honda de MotoGP.

Double vainqueur (2003/2004), Valentino Rossi cherchera à terminer en beauté son association avec Ducati, tandem qui, comme l'an passé, n'a toujours pas signé la moindre victoire.

Seul "championnat" encore disputé, celui très honorifique du meilleur pilote de CRT, ces nouvelles venues en MotoGP, dont le moteur est issu de la série et le cadre artisanal.

L'Espagnol Pol Espargaro aura les faveurs de son public pour demeurer devant son coéquipier français Randy de Puniet, sur qui il possède 11 points d'avance, et devenir ainsi le lauréat de cette catégorie et terminer aux alentours de la 12e place sur 26 pilotes classés.

En Moto2, Marc Marquez et Pol Espargaro, champion et vice-champion du monde pourront se livrer une nouvelle bataille devant leur public juste pour "se faire plaisir".

En Moto3, deux autres Espagnols, Luis Salom et Maverick Vinales, devraient également en découdre. Il ne s'agira pas cette fois d'une question de suprématie sur leur terre, mais aussi de pouvoir déterminer qui sera vice-champion du monde cette saison derrière l'Allemand Sandro Cortese, couronné en Malaisie.

syd/jcp

PLUS:afp