TUCSON, États-Unis - L'auteur de la tuerie de Tucson, en Arizona, a été condamné jeudi à la prison à vie pour avoir tué six personnes et en avoir blessé plusieurs autres, dont la représentante américaine Gabrielle Giffords, à Tucson en janvier 2011.

L'homme de 24 ans, Jared Lee Loughner, avait reconnu sa culpabilité à 19 accusations fédérales en vertu d'une entente qui garantissait qu'il finirait ses jours derrière les barreaux sans possibilité de libération conditionnelle. L'entente lui permettait aussi d'échapper à la peine de mort.

L'audience a permis aux victimes de Loughner — dont Mme Giffords — de le rencontrer en personne pour une première fois. Le mari de l'ancienne politicienne, l'astronaute Mark Kelly, a pris la parole, affirmant que Loughner a été incapable de miner la détermination de sa femme à faire du monde un endroit meilleur.

Mme Giffords l'a embrassé après son témoignage. Ils ont ensuite quitté la salle ensemble, main dans la main.

Loughner n'a montré aucune émotion en entendant les témoignages de ses victimes, ni quand le juge a rendu sa décision. Sa mère a sangloté pendant l'audience et des policiers fédéraux américains ont escorté les parents hors du tribunal après le prononcé de la peine.

Loughner avait précédemment indiqué qu'il ne souhaitait pas prendre la parole.

Ses avocats et les procureurs du gouvernement avaient conclu un accord après qu'il eut été déterminé que Loughner était en mesure de comprendre les accusations contre lui. Après la fusillade, on a diagnostiqué chez lui une schizophrénie, et il a reçu des médicaments contre son gré.