NOUVELLES
08/11/2012 09:01 EST | Actualisé 08/01/2013 05:12 EST

Bosnie: 98 supporteurs arrêtés après des violences interethniques

Une centaine de supporteurs croates et musulmans de Bosnie ont été interpellés à Mostar (sud) après des violences ethniques, ayant éclaté à l'issue d'un match comptant pour le championnat national de football, a indiqué jeudi la police.

Les violences ont opposé mercredi soir des supporteurs croates du Zrinski Mostar et des fans musulmans du Celik Zenica, a indiqué un porte-parole de la police, Srecko Bosnjak.

"Les incidents ont éclaté lorsqu'un car transportant des supporteurs de Zenica a été caillassé", a-t-il ajouté.

Les supporteurs sont descendus pour en découdre avec les assaillants. Deux personnes ont été blessées et toutes les personnes impliquées dans les violences, 58 musulmans et 40 croates bosniens ont été interpellées, selon la même source.

La Bosnie est toujours profondément divisée 17 ans ans après le conflit intercommunautaire de 1992-95, durant lequel les trois principales communautés (musulmane, serbe et croate) se sont fait la guerre.

Bien qu'alliés contre les Serbes, les Croates et les musulmans ont à leur tour été opposés dans un violent conflit pendant 17 mois en 1993 et 1994.

Aujourd'hui encore, la situation est particulièrement tendue à Mostar, ville divisée entre les communautés croate et musulmane.

D'une manière générale, les rencontres sportives en Bosnie sont utilisées par des supporteurs violents pour raviver la haine remontant aux temps de la guerre.

bur-ljv/cn/jcp

PLUS:afp