Bob Rae veut une enquête publique sur Ashley Smith, décédée en prison

Publication: Mis à jour:
Ashley Smith.
Ashley Smith.

OTTAWA - Le chef libéral intérimaire Bob Rae a déclaré jeudi qu'une enquête publique était nécessaire pour comprendre la tragédie qui a causé la mort d'Ashley Smith, cette jeune adolescente morte étouffée en prison sous le regard des gardiens.

M. Rae a dit qu'au-delà du cas d'Ashley Smith, une enquête était nécessaire pour examiner comment le système carcéral était incapable de s'occuper des détenus souffrant de problèmes mentaux.

Il a argumenté qu'il était clair que le gouvernement Harper ne révélerait volontairement pas tout ce qu'il sait du cas Smith.

M. Rae s'est dit frustré que le gouvernement conservateur n'ait pas répondu à ses questions répétées sur s'il existait d'autres vidéos montrant le mauvais traitement d'Ashley Smith ou d'autres détenus souffrant de problèmes mentaux.

Depuis la diffusion, la semaine dernière, de deux vidéos troublantes montrant Mme Smith attachée par du ruban adhésif alors qu'on lui injectait des calmants chimiques contre son gré, le gouvernement a dit qu'il a ordonné aux responsables carcéraux de collaborer à l'enquête du coroner sur la mort de la jeune détenue.

Mais M. Rae soutient que ce n'est pas assez, puisque cette enquête peut seulement examiner la dernière année en détention de Smith.