NOUVELLES
07/11/2012 07:10 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

USA: des victimes de Sandy déplacées dans un camp d'hébergement temporaire

Plusieurs centaines de personnes abritées dans des centres d'accueil de l'Etat américain du New Jersey (est) après le passage de l'ouragan Sandy ont de nouveau été déplacées mercredi vers un camp d'hébergement temporaire, a-t-on appris auprès des autorités de l'Etat.

Elles sont installées dans une "microville" composée de "mobil-homes et de structures mobiles" disposant de "dortoirs, de cafétérias, de douches et de toilettes", a précisé à l'AFP Nicole Brossoie, porte-parole du service des affaires sociales du New Jersey (nord-est).

Cet ensemble, installé près du terrain de courses hippiques de Monmouth Park, est principalement destiné à accueillir des travailleurs des compagnies d'eau et d'électricité et agents des forces de l'ordre venus d'autres Etats américains pour aider les autorités locales à faire face aux perturbations engendrées par le passage de Sandy.

Ils occupent environ la moitié des 4.000 places disponibles.

"Comme nous avions des capacités excédentaires, nous avons proposé des places aux comtés de l'Etat", a indiqué Mme Brossoie.

Deux d'entre eux ont demandé à 366 personnes installées dans des centres d'accueil qui devaient être fermés de bouger, mais la porte-parole ne pouvait pas assurer que tous avaient accepté d'être transférés.

Les autorités ont notamment demandé à des victimes logées à l'université de Monmouth de quitter les lieux, l'établissement devant rouvrir ses portes.

Certains réfugiés ont été amenés en bus, "jusqu'à ce que la météo nous empêche" de procéder à d'autres déplacements, a précisé Mme Brossoie.

Neuf jours après Sandy, une tempête de neige a frappé mercredi la région de New York, ajoutant à la détresse de centaines de milliers de victimes de l'ouragan toujours privées d'électricité et parfois d'eau.

jum/are/

PLUS:afp