NOUVELLES
07/11/2012 01:23 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Un séisme fait au moins 48 morts et plusieurs disparus au Guatemala

CIUDAD DE GUATEMALA, Guatemala - Au moins 48 personnes ont perdu la vie dans le séisme de magnitude 7,4 qui a frappé la côte Pacifique du Guatemala mercredi, provoquant l'écroulement de murs, d'énormes glissements de terrain sur les autoroutes et forçant plusieurs villageois d'une région idyllique près de la frontière mexicaine à courir dans les rues, terrifiés.

Jusqu'à 100 personnes seraient portées disparues et des centaines d'autres ont été blessés, a indiqué le président Otto Perez Molina. Cinq répliques avaient été ressenties avant la fin de la soirée, mercredi.

Le tremblement de terre a frappé à 10 h 35 et a provoqué la terreur sur un territoire particulièrement grand. On a rapporté des dégâts dans 21 des 22 États du Guatemala et le tremblement a été ressenti aussi loin que Mexico, à 965 kilomètres au nord-ouest.

Lors d'une conférence de presse, le président Molina a précisé que 40 personnes ont perdu la vie dans l'État de San Marcos et huit autres, dans l'état voisin de Quetzaltenango.

Certaines informations faisaient état de personnes ensevelies sous la trentaine de maisons qui se sont effondrées dans la ville de San Marcos, près de la frontière avec le Mexique.

Ovidio Perez, un porte-parole du service des incendies de San Cristobal Cochu, dans l'État de San Marcos, a déclaré à la radio Emisoras Unidas que 10 personnes, dont un garçon âgé de 4 ans, avaient été ensevelies dans des maisons. Au moins une dizaine de personnes auraient été blessées dans cette région.

Plus de 300 personnes, dont des pompiers, des policiers et des villageois, ont tenté de creuser à travers une demi-tonne de sable dans une usine de pierre au centre-ville alors qu'ils tentaient de sauver sept personnes enterrées sous les décombres. Parmi ceux-ci, on retrouvait un garçon âgé de six ans, qui avait accompagné son grand-père au travail.

«Je veux voir Giovanni! Je veux voir Giovanni!» hurlait la mère du garçon, Francisca Ramirez. «Il n'est pas mort. Sortez-le!»

Efrain Ramos a aidé à déposer dans une camionnette un petit cercueil dans lequel se trouvait le corps d'une fillette âgée de six ans.

«Elle était ma nièce. La fillette est décédée lorsqu'un mur lui est tombé dessus», a déclaré M. Ramos, abasourdi. Il a précisé que sa nièce jouait dans sa chambre lorsque le séisme a été ressenti.

M. Perez Molina a pris l'avion en direction de San Marcos afin de voir les dégâts dans cette région montagneuse de 50 000 fermiers.

«C'est une chose d'entendre parler de ce qui s'est produit, c'est une autre chose d'aller le voir, a déclaré M. Perez Molina à The Associated Press. En tant que Guatémaltèque, je suis triste... de voir des mères pleurer la mort de leurs enfants.»

Le président a annoncé que le gouvernement allait payer les funérailles de toutes les victimes.

L'épicentre du séisme, d'une profondeur de 32 kilomètres, a été localisé à environ 24 kilomètres au large de la ville côtière de Champerico. La secousse a été ressentie à Ciudad de Guatemala, la capitale du pays, et aussi loin qu'à Mexico et au Salvador.

Sur des radios locales et les réseaux sociaux, des sinistrés ont rapporté de nombreux glissements de terrain qui ont bloqué des routes. Mais les informations sur les décès et les personnes ensevelies sont difficiles à confirmer parce que les communications et les routes vers la région touchée sont coupées.

C'est le tremblement de terre le plus puissant à survenir au Guatemala depuis le séisme de 1976, qui avait fait 23 000 morts.

«Je suis au Guatemala depuis près de deux ans et je suis habitué aux tremblements de terre. Mais celui-ci était beaucoup plus grave et a tremblé très fort», a déclaré sur Twitter un volontaire des Peace Corps américains, Adam Baker, originaire de l'Indiana. «Des objets sont tombés dans ma cuisine.»

L'agence de gestion des désastres du Guatemala a diffusé une alerte au tsunami locale, mais aucun tsunami n'a été rapporté sur la côte Pacifique du pays.

Des citoyens pris de panique sont sortis des immeubles à Ciudad de Guatemala, à Mexico et dans la capitale de l'État mexicain du Chiapas, le long de la frontière guatémaltèque.

Le ministre des Communications et des Infrastructures a précisé sur la radio Emisoras Unidas que des glissements de terrain avaient coupé l'accès à plusieurs autoroutes qui mènent vers l'ouest du pays, et qu'il faudrait au moins 24 heures pour rétablir la circulation vers San Marcos.

Le service des incendies de San Marcos a déclaré sur Twitter qu'une école s'était effondrée et que huit personnes blessées avaient été transportées à l'hôpital. Les radios locales ont rapporté des pannes d'électricité généralisées et une perturbation des lignes téléphoniques.

Le président Perez Molina a déclaré à la radio que le pays avait été placé au plus haut niveau d'alerte en cas de désastre. Il a demandé aux citoyens d'évacuer tous les édifices en hauteur par mesure de précaution.

PLUS:pc