NOUVELLES
07/11/2012 10:00 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Tournée - Australie: "Le score de 2010 ne reflète pas l'intensité du match" (Ashley-Cooper)

Le trois-quarts polyvalent de l'Australie Adam Ashley-Cooper a affirmé avant le premier test-match d'automne contre le XV de France samedi que la large victoire (59-16) des Wallabies en novembre 2010 au Stade de France "ne reflète pas l'intensité et l'engagement" de la rencontre.

Lors de leur dernière venue en France, les Australiens s'étaient largement imposés en inscrivant sept essais, dont six dans la dernière demi-heure et même quatre dans le dernier quart d'heure.

"Le tableau d'affichage ne reflète pas l'intensité et l'engagement qu'il y avait eus dans ce match. Ca a été une confrontation brutale et le score final ne le reflète pas", a déclaré le joueur (28 ans, 73 sélections) en racontant avoir été touché à un oeil et avoir dû se faire poser des points de suture dans la bouche.

"C'était à partir de la 65e minute qu'on a réussi à marquer plusieurs fois de suite. On avait bataillé plus tôt dans la rencontre, on avait marqué en premier puis ils étaient revenus. On avait manqué de discipline et on se concentrera là-dessus cette fois (samedi)", a-t-il rappelé.

"C'était la première fois depuis longtemps qu'on arrivait à vraiment plier un match. Ce serait bien de pouvoir refaire ça", a-t-il ajouté.

"Maintenant, 2010 c'était il y a longtemps ! Les Français ont été finalistes de la Coupe du monde l'an dernier et je suis sûr qu'ils attendent de nous rejouer et qu'ils utiliseront ça (la défaite de 2010) comme une motivation. On s'attend à un gros match", a-t-il conclu.

Le XV de France n'a plus battu l'Australie depuis le 5 novembre 2005 (26-16 à Marseille).

sva/bpa/jcp

PLUS:afp