Dépression hivernale: la luminothérapie pour survivre à la déprime de l'automne et de l'hiver (PHOTOS)

Publication: Mis à jour:
LUMINOTHERAPIE
La luminothérapie pour survivre à l'automne. | Alamy

Si vous êtes de ceux et celles qui ressentent férocement les effets de l’automne et du manque progressif de lumière qui s’ensuit, c’est peut-être le moment de découvrir la luminothérapie.

Vous en avez entendu parler, mais cela ne vous semble pas utile? Sachez que si vous faites partie du 5 % qui se dit victime de dépression saisonnière, il s’agit sûrement de votre meilleure solution.

D’abord, il faut comprendre que les fatigues, somnolences et impressions de ralenti que vous ressentez en automne et en hiver sont souvent dues au fait que le corps sécrète de la mélatonine lorsque l’on ferme les yeux ou que la lumière est très basse. Le corps entre alors en mode « veille ».

Certaines personnes sont plus sensibles à ce phénomène, et c’est pourquoi ces cas sont tout indiqués pour une séance de luminothérapie.

D’abord, il vous faudra vous procurer une lumière spéciale, blanche, qui filtre les ultraviolets. Les infrarouges sont aussi bénéfiques.

Pour un effet maximal, topsante.com parle d’une séance quotidienne de 30 minutes par jour, tout au long des saisons froides. Les spécialistes ajoutent que d’effectuer le traitement le matin serait plus efficace que de le faire le soir.


Sondage rapide

Vous sentez-vous déprimé(e) pendant l'hiver?

VOTER

À lire aussi sur le HuffPost Québec

10 trucs pour combattre la fatigue
sur
Partager
Tweeter
PUBLICITÉ
Partager
fermer
Image affichée

Suggérer une correction