NOUVELLES
07/11/2012 10:01 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Les multirécidivistes de l'alcool au volant dans la mire de Québec

Le nouveau ministre de la Justice, Bertrand St-Arnaud, aimerait serrer la vis aux multirécidivistes de l'alcool au volant.

Radio-Canada a appris que le gouvernement Marois s'apprête à donner de nouvelles orientations plus sévères au Directeur des poursuites criminelles et pénales.

Québec compte également faire pression avec l'Alberta pour que le gouvernement fédéral modifie le Code criminel pour imposer des peines plus sévères.

Actuellement, la peine minimale pour conduite avec facultés affaiblies est de 120 jours à partir de la troisième infraction, sans augmentation graduelle pour les suivantes.

Québec voudrait que la quatrième et la cinquième infraction soient passibles d'une peine minimale plus grande.

« J'ai vu des cas particulièrement tragiques de gens qui conduisent avec des facultés affaiblies, qui tuent ou blessent quelqu'un alors qu'ils en sont à leur 5e ou 6e [offense] », déplore le ministre de la Justice.

Dans son discours d'ouverture, le 31 octobre dernier, la première ministre Pauline Marois avait par ailleurs promis de s'« attaquer » aux multirécidivistes de l'alcool au volant.

Le ministre St-Arnaud estime qu'il y a consensus au sein de la population sur cette question.

PLUS: