NOUVELLES

Des allégations de collusion et de corruption gagnent la Ville de Québec

07/11/2012 03:22 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

QUÉBEC - Des allégations de collusion et de corruption gagnent maintenant la Ville de Québec.

Deux dossiers ont été transmis à l'Unité permanente anticorruption (UPAC) depuis mardi.

Une enquête menée par le quotidien Le Soleil a révélé qu'un ingénieur de la Ville, renvoyé en 2009, aurait favorisé certaines entreprises dans l'octroi de contrats publics.

Le maire de Québec, Régis Labeaume, a confirmé mercredi l'information et indiqué avoir contacté l'UPAC dès qu'il a été mis au fait de la situation.

Un enquêteur de l'UPAC a d'ailleurs rencontré le directeur général de la Ville à ce sujet mercredi matin.

Un deuxième dossier a été transféré à l'UPAC mercredi. Le maire Labeaume s'est toutefois fait avare de commentaires, se limitant à indiquer que les pratiques visées étaient légales mais immorales.

En point de presse, le maire a demandé aux entrepreneurs en construction d'informer les autorités compétentes de toute pratique douteuse dont ils seraient témoins.

PLUS:pc