NOUVELLES
07/11/2012 02:16 EST | Actualisé 07/01/2013 05:12 EST

Calcioscommesse - Conte négocie 25.000 euros d'amende pour ses critiques

L'entraîneur de la Juventus Turin, Antonio Conte, a négocié une amende de 25.000 euros avec la commission de discipline de la Fédération italienne de football (FIGC) pour ses critiques sur la justice sportive, a annoncé mercredi la FIGC.

Par la procédure du "patteggiamento" (négociation), Conte a accepté cette sanction pour "avoir émis des doutes sur l'impartialité des décisions du Procureur fédéral" dans des décisions relatives à sa suspension pour non-dénonciation de corruption dans le scandale des matches truqués dit "Calcioscommesse".

Pour ces faits de non-dénonciation, Conte est suspendu jusqu'au 9 décembre, sa peine ayant été réduite de dix à quatre mois le 5 octobre par le Tribunal arbitral du sport italien (Tnas) lors d'un second appel.

eba/jcp

PLUS:afp