NOUVELLES
06/11/2012 11:30 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Plus de cent supporters croates ont été mis en garde à vue à Paris

PARIS - Cent trois supporters présumés du Dinamo Zagreb ont été interpellés mardi matin dans le XIe arrondissement de Paris et placés en garde à vue, dans le cadre d'un arrêté interdisant l'accès des supporters du club croate sur le sol français, a indiqué mardi la préfecture de police de Paris dans un communiqué.

L'arrêté pris le 3 novembre par le ministère de l'Intérieur était motivé par «le risque élevé de violences et de dégradations» lié à «la venue probable» à Paris de 150 à 200 supporters violents, appelés 'Blue Bad Boys', de l'équipe du Dinamo Zagreb qui rencontre ce mardi soir le Paris Saint-Germain en Ligue des champions au Parc des princes.

Vingt-cinq personnes avaient déjà été arrêtées lundi soir après une rixe survenue sur la place de la Bastille et impliquant une cinquantaine de supporters des deux équipes.

Dix-neuf Croates, dont trois «signalés comme particulièrement violents», et six Français, dont trois sous le coup d'une interdiction de stade, ont été placés en garde à vue au commissariat du XIe arrondissement pour «violences volontaires aggravées et participation à un attroupement armé», a précisé la Préfecture de police.

Lors du match aller à Zagreb le 24 octobre dernier, une centaine de supporters du PSG avaient été refoulés à la frontière croate, les autorités craignant des affrontements entre supporters des deux clubs. Seuls une dizaine de Parisiens avaient pu parvenir jusqu'au stade. Ils avaient été reconduits à leur hôtel par les policiers croates.

PLUS:pc