NOUVELLES
06/11/2012 02:44 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

David Cameron propose une sortie à Bachar Al-Assad

Le premier ministre britannique David Cameron offre une sortie sécurisée au président Bachar Al-Assad de Syrie si cela peut mettre fin à l'effusion de sang.

« Je suis (favorable à) tout pour voir cet homme quitter le pays et avoir une transition sûre en Syrie », a déclaré M. Cameron à la chaîne Al-Arabiya. M. Cameron a précisé que la Grande-Bretagne ne faisait pas partie des destinations possibles.

Il a toutefois dit « préférer qu'il affronte la force de la justice et du droit internationaux pour ce qu'il a fait.

Une grande partie de l'opposition, réunie à Doha, s'oppose à toutes négociations tant que M. Assad n'aura pas quitté le pouvoir, ce qu'il refuse catégoriquement.

Les représentants doivent discuter de la proposition d'un membre influent de l'opposition, Riad Seif, de former une nouvelle instance civile de 50 délégués qui désignera un gouvernement provisoire et assurera la coordination avec la branche armée de la révolte.

Pluie d'attaques

Entre-temps, les attaques à la bombe et à la voiture piégée se sont multipliées faisant au moins dix morts et une quarantaine de blessés.

Ainsi, trois bombes ont explosé dans une banlieue de Damas au lendemain d'une attaque suicide à la voiture piégée qui a coûté la vie à au moins 50 combattants prorégime.

Selon des analystes, le régime a réduit ses ambitions territoriales pour se concentrer sur Damas, le centre et le pays alaouite (nord-ouest) pour avoir une carte entre les mains lors des négociations.

PLUS: