NOUVELLES

Brésil: la soeur du footballeur Hulk libre, après un enlèvement

06/11/2012 01:57 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

La soeur cadette de Hulk, footballeur international brésilien transféré de Porto en septembre au Zenit Saint-Pétersbourg, a retrouvé sa famille mardi après avoir été victime d'un enlèvement la veille, a indiqué la police militaire à l'AFP.

Angélica Aparecida Vieira, 22 ans, "est désormais rentrée chez elle", à Campina Grande, dans l'Etat de Paraiba (nord-est), selon le major Alecssandro Medeiros, sous-commandant de la police militaire du secteur.

"Nous pouvons confirmer qu'il s'agit bien d'un enlèvement", a déclaré le chef de la police de Campina Grande, Marcos Paulo Vilela.

Selon des témoins cités par le journal Correio, Angélica Aparecida Vieira a été enlevée lundi après-midi par des hommes armés alors qu'elle se trouvait dans une voiture, attendant un ami.

"Apparemment il n'y a pas eu de rançon pour sa libération, mais on est encore au stade des informations préliminaires", a expliqué Vilela.

Hulk, qui soigne une blessure à la hanche et était déjà forfait pour le match mardi de la 4e journée du Groupe C de la Ligue des champions entre le Zenit et Anderlecht, était dans l'attente de connaître les derniers développements de l'affaire pour décider ou non de se rendre au Brésil.

Le gros salaire de Hulk au Zenit, 6,5 millions d'euros par an, a fait grincer des dents dans le vestiaire du club du géant gazier Gazprom, surtout celles du capitaine, Igor Denisov, relégué en équipe réserve pour l'avoir critiqué.

Des enlèvements de ce type, parfois de très courte durée, sont relativement fréquents dans plusieurs pays d'Amérique latine. Plusieurs cas ont concernés des familles de footballeurs brésiliens célèbres, comme Robinho, dont la mère avait été captive durant 40 jours en 2004, ou Romario, dont le père avait été séquestré sept jours en 1994. En 2005, la mère de l'avant-centre Luis Fabiano était elle restée deux mois aux mains de ses ravisseurs.

vel/lbc/bm/el

PLUS:afp