NOUVELLES
06/11/2012 12:39 EST | Actualisé 06/01/2013 05:12 EST

Bahreïn: 4 suspects arrêtés après des attentats ayant fait deux morts

La police de Bahreïn a arrêté quatre suspects après les explosions lundi de cinq bombes artisanales à Manama ayant fait deux morts, des travailleurs asiatiques, rapporte mardi l'agence officielle BNA.

Les autorités "ont arrêté quatre suspects (...) impliqués dans la série d'attentats" qui a secoué la capitale du royaume, a déclaré le chef de la sécurité publique, le général Tariq al-Hassan, cité par l'agence.

"L'enquête se poursuit pour déterminer les circonstances de ces crimes terroristes et trouver le reste des criminels et les arrêter", a-t-il ajouté sans plus de détails.

Quelques heures plus tôt, le roi Hamad avait lancé un appel à la population à coopérer avec les autorités pour permettre l'arrestation de "terroristes" à l'origine des attentats.

Lundi matin, cinq bombes artisanales ont explosé l'une après l'autre dans Manama, tuant deux travailleurs asiatiques et en blessant un troisième, selon la police. Bahreïn compte une importante communauté du Sud-Est asiatique, employée souvent dans le bâtiment et les services mais mal considérée.

Les autorités n'ont pas précisé quelle étaient les cibles précises des explosions ni quels pouvaient en être les auteurs.

En octobre, deux policiers avaient été tués par l'explosion d'une bombe artisanale lors de heurts avec des manifestants à Aker, un village chiite près de Manama.

Bahreïn est secoué depuis février 2011 par un mouvement de contestation, animé par des chiites qui réclament une monarchie constitutionnelle avec un Premier ministre issu de la majorité parlementaire, dans ce petit royaume du Golfe à majorité chiite dirigé par une dynastie sunnite.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte. Le ministère bahreïni de l'Intérieur a affirmé pour sa part que 700 personnes avaient été blessées, parmi lesquelles des officiers de police.

bur/lyn/fc/feb

PLUS:afp