NOUVELLES
05/11/2012 04:06 EST | Actualisé 05/01/2013 05:12 EST

Springsteen donne un coup de main à Obama dans le dernier droit

MADISON, États-Unis - Le légendaire rockeur Bruce Springsteen s'est joint à Barack Obama pour son dernier jour de campagne.

Il a interprété, lors d'un grand rassemblement politique à Madison, au Wisconsin, «Land of Hope and Dreams».

Bruce Springsteen a affirmé qu'après avoir fait campagne avec un message d'optimisme et de changement, en 2008, Barack Obama faisait maintenant face à «un monde qui met l'espoir à l'épreuve».

Le «Boss» passait la dernière journée complète de la campagne électorale avec le président sortant, voyageant à ses côtés à bord d'Air Force One.

Il a ouvert en musique les discours livrés par Barack Obama à Madison, au Wisconsin, à Columbus, en Ohio et à Des Moines, en Iowa.

La veille, la tâche d'électriser les foules avait été confiée à Stevie Wonder. À Cincinnati, le chanteur avait encouragé Barack Obama à se dégourdir sur l'air de «Signed, Sealed and Delivered».

Bruce Springsteen a lancé à la blague que même s'il était fier de soutenir le président sortant, «le premier débat (l')avait réellement fait paniquer».

PLUS:pc